OCTOBRE 2017
Projet du mois

Photos :
Adrien Williams

Centre de Découverte et de Services du Parc National des Îles-de-Boucherville par Smith Vigeant Architectes

Pourquoi avoir sélectionné ce projet à titre de vitrine pour Kollectif?

Dès le premier regard, l’équipe de Kollectif a été charmée par l’architecture de ce pavillon qui présente une fluidité désarmante à travers les courbes qui s’enchaînent naturellement à l’intérieur comme à l’extérieur. La matérialité de l’édifice, soit du cèdre de l’est, favorise une intégration très harmonieuse avec le contexte avoisinant, tout en apportant beaucoup de chaleur et de texture au design intérieur. Chapeau également à la maximisation de la ventilation naturelle, qui devrait permettre de réduire de 40% la consommation d’énergétique du pavillon.


 

Description du projet :

Le Centre de Découverte et de Services du parc national des Îles-de-Boucherville est à la fois le principal lieu d’accueil des visiteurs du parc et un bâtiment vitrine pour l’ensemble du réseau des parcs nationaux du Québec. Cet espace convivial est une invitation à interagir avec la nature et à la découvrir.

Le volume initialement prévu a été volontairement scindé en deux, créant ainsi un espace public central et un cadrage de l’axe de circulation principal menant au chenal. Cette intersection est un carrefour animé pour la découverte de la nature, les interactions sociales et la location d’équipement de loisirs.

L’architecture respecte et reflète son environnement. Les courbes du bâtiment ont été conçu pour minimiser la coupe d’arbres sur le site et encourage les visiteurs à se promener autour, découvrant progressivement l’espace. Ce mouvement fluide est accentué par un voile texturé : une succession de baguettes de bois couvrant le parement tout autour du bâtiment. Ce revêtement agi également comme filtre de lumière et produit des ombres dansantes au sol, imitant l’ondulation du feuillage des saules. À l’intérieur, un surplomb de plafond dont la courbe rappelle celle du chenal et mène à un puit de lumière, inonde l’espace de lumière du jour et facilite la ventilation naturelle. La composition architecturale s’achève par un mur rideau de verre, offrant des vues sur le parc depuis l’intérieur et reflétant la nature sur le verre teinté à l’extérieur.

La qualité écologique de ce projet résulte des choix que nous avons pris pour l’organisation du site, la composition architecturale et la sélection des matériaux.

Aménagement écologique du site :
L’emprise au sol des bâtiments a été pensée de manière à limiter le déboisement et à ne pas perturber la bande riveraine du chenal. Des études d’impact ont également été conduites pour la construction de la rampe de descente des kayaks vers le chenal afin de s’assurer que la biodiversité locale ne soit pas perturbée.
L’éclairage extérieur a été réduit au minimum nécessaire, et l’ensemble des luminaires éclairent vers le bas, limitant ainsi la perte de lumière vers le haut et donc la pollution lumineuse, particulièrement nocives aux animaux nocturnes.

Design bioclimatique :
Les parois vitrées sont en triple vitrage, et couplées d’un voile de baguette de bois permettant de filtrer une partie des UV et donc d’éviter la surchauffe. Les fenêtres ouvrables sont positionnées en bas de mur et stratégiquement placées selon la direction des vents. L’air frais rentre ainsi par le bas du bâtiment, puis circule à mesure qu’il se réchauffe vers le toit, où il s’échappe par une ouverture surélevée, servant également de puits de lumière.
Ce dispositif crée un grand confort thermique et réduit la consommation d’électricité pour le chauffage et la climatisation (réduction de 40% de la consommation d’énergie).

Matériaux et ressources :
L’ensemble du bâtiment est construit en bois (cèdre de l’est), un matériau renouvelable, dont la fabrication entraîne moins de pollution de l’air et de l’eau, consomme moins d’énergie et de déchets que la production de béton ou d’acier. De plus l’ensemble du bois utilisé pour le projet provient d’un manufacturier local, certifié FSC. L’impact environnemental dû au transport des matériaux est donc également réduit.

Pour consulter le graphique…


 

Fiche technique :

  • Lieu : Parc National des Îles-de-Boucherville (Île Ste-Marguerite)
  • Client : SÉPAQ (Société des Établissement de Plein Air du Québec)
  • Budget : 3.5 M$
  • Superficie: 510 m²
  • Date de réalisation : 2017
  • Architecture: Smith Vigeant Architectes
  • Génie: Groupe WSP – BPA
  • Construction: Construction R. Bélanger
  • Architecture du paysage: Groupe BC2
  • Crédit photo: Adrien Williams
  • Source: Alice Richard, communication et développement des affaires, Smith Vigeant Architectes

Pour plus d’information sur le projet…

Pour visiter le site internet de Smith Vigeant Architectes…


Pour visiter les « Projets du mois » précédents publiés sur Kollectif

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *