DÉCEMBRE 2016
Projet du mois

Photos :
Adrien Williams

Canari House par _naturehumaine

Un jeune couple souhaite transformer un quadruplex afin d’y installer leur résidence permanente ainsi qu’un logement locatif. Etant tous deux sportifs, il s’agit d’offrir en plus des espaces domestiques une salle de sport et des espaces de détente tant extérieurs qu’intérieurs.

Les trois quarts de la bâtisse d’origine datant des années 1930 sont dédiés au logement principal de 2700 Pi2 et le reste au logement locatif de 900 Pi2. Le garage existant a été détruit et reconstruit pour une meilleure harmonie avec l’existant. L’aménagement de sa toiture en terrasse offre ainsi un nouvel espace extérieur et intime, en plus des jardins au rez-de-chaussée dont la surélévation permet un meilleur apport de lumière. Dans ce même souci, les espaces de vie se situent au deuxième étage. La partie jour s’ouvre largement sur le jardin orienté au nord et la partie nuit composée de trois chambres et de deux salles de bain s’oriente vers la rue. Souligné par sa couleur vive et chaleureuse, l’escalier est le point d’ancrage donnant toute son unité au projet. La couleur noire des marches se prolonge sur le sol (Chêne blanc teint) et sur le plafond (Panneau de MDF teint) du deuxième étage suivant l’axe transversal qui scinde la maison en deux, de la rue jusqu’au jardin. Elle matérialise ainsi la circulation en un parcours fluide, continu et graphique. Les niches positionnées le long des volées permettent l’éclairage de l’escalier.

Le contraste entre les palettes neutres et vives utilisées pour la Canari House ne dissocie pas seulement les espaces servants des espaces servis, il permet aussi la juste appréciation de ces couleurs choisies. Tout comme le noir révèle le jaune, le blanc révèle le veinage doux du sol en chêne blanc coupé sur quartier de la salle à manger. L’utilisation de la couleur donne ainsi son identité à chacune des pièces par la mise en valeur de sa volumétrie et des matériaux employés. Ainsi délimités, les espaces communs n’ont pas besoin d’être cloisonnés et peuvent s’ouvrir complètement comme le souhaitaient les clients.

En complément de l’orthogonalité de la volumétrie initiale, les lignes diagonales des percements, de l’éclairage et de la main courante de l’escalier viennent dynamiser la perception du projet en créant des jeux de profondeurs et de pliages. La suspente SHY 08 de Bec Brittain de la salle à manger rappelle ce jeu géométrique en mettant en relation les lignes perpendiculaires de la cuisine avec le système de néons en triangulation que forme le luminaire. Une transparence est aussi installée dans le plancher en terminaison de la circulation transversale donnant une visibilité sur la salle de sport en dessous et marquant de plus l’accès vers la toiture-terrasse du garage.

Les garde-corps de ce garage forment une structure bois qui couronne et biaise la volumétrie du parallélépipède en jouant de son orthogonalité. Cette même structure est reprise pour la limite de parcelle, unifiant ainsi l’ensemble des espaces extérieurs.

  • Type: Maison Unifamiliale + logement locatif
  • Intervention: Transformation complète / Design Intérieur
  • Localisation: Montréal, Qc
  • Date: Août 2016
  • Entrepreneur général: N. Deslauriers Inc.
  • Crédit photo: Adrien Williams

Pour plus d’images et pour visiter le site internet de _naturehumaine…

Pour consulter tous les « Projets du mois » (via la page Facebook de Kollectif)…

Commentaires

Yvon Lachance

Wow, ce projet résidentiel est exceptionnel, le plan est magnifique et tellement bien contrôlé, les espaces sont dynamiques et d’un « dépouillement chaleureux » (!). Une véritable leçon d’Architecture avec un grand A. Bravo Stéphane.

Isabelle Kaliaguine

Je suis entrée dans ce merveilleux appartement quand on a fait le walk in… l’espace est réinventé.
je suis vendue depuis le début!
Bravo Bravo!!!

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *