OCTOBRE 2021
Projet du mois

Photos :
Raphaël Thibodeau

Chalet Baie-de-Valois au parc Grande-Anse par PRISME et ADHOC architectes en consortium

Pourquoi avoir sélectionné ce projet à titre de vitrine pour Kollectif ?

Cette magnifique réalisation a particulièrement retenu notre attention à plusieurs niveaux.

À sa base, la stratégie utilisée pour se réapproprier les berges du lac Saint-Louis est très réussie, tout en demeurant fonctionnelle pour ses usagers. À titre d’exemple, soulignons l’habile dissimulation des portes donnant accès aux quatre baies d’entreposage de bateaux.

Au niveau du RDC, le projet est très généreux en termes de perspectives offertes vers le lac, autant à l’arrivée sur le site qu’à l’intérieur de l’édifice.

De plus, la toiture, pièce maîtresse de la signature architecturale, semble se métamorphoser selon le point de vue adopté. On y perçoit tantôt une canopée d’arbres, tantôt une référence conceptuelle à une proue de canot, ou encore, une analogie au mouvement des vagues.

Soulignons également les multiples agencements d’essences de bois à l’extérieur comme à l’intérieur qui enrichissent grandement le projet.


Description du projet :

Pointe-Claire (Québec), le 30 septembre 2021 – Les parcs connaissent un achalandage exceptionnel durant la pandémie. Nombreux sont les citoyens qui demandent à leurs municipalités de nouveaux investissements dans les parcs au Québec, afin d’en faire des lieux à la fois rassembleurs et inclusifs. Pour les municipalités établies sur l’Île de Montréal, les nouveaux équipements publics permettent de reconquérir les berges en offrant des espaces adaptés aux besoins des communautés d’utilisateurs. Grâce à des bâtiments intégrant les nouvelles technologies, ces nouveaux projets permettent aussi aux municipalités de lutter contre les changements climatiques.

Se réapproprier les berges de l’Île de Montréal avec des projets publics

Inauguré à l’automne 2021, le chalet Baie-de-Valois est une réalisation du consortium formé de PRISME et ADHOC Architectes. Suite à une consultation de ses citoyens et des utilisateurs des berges, la Ville de Pointe-Claire souhaitait revitaliser le parc utilisé par une communauté de 4,000 citoyens chaque année.

Implantées aux abords du lac Saint-Louis dans le parc de la Grande-Anse, les nouvelles installations remplaçant l’ancien chalet vétuste servent entre autres à bonifier les activités nautiques offertes aux citoyens.

L’aménagement du site et du bâtiment favorise l’accessibilité à une clientèle diversifiée de tous âges. Une nouvelle salle communautaire d’une capacité de 100 personnes permet la tenue d’événements tout en pouvant accueillir les enfants et adolescents inscrits aux camps de jours estivaux.

Inspiré de la stratification géologique, le projet se décompose en différentes couches évoquant le paysage environnant. La toiture angulée rappelle la canopée des arbres, le revêtement de bois est un clin d’œil au rythme des troncs d’arbre dans un boisé tandis que le socle du bâtiment évoque la volumétrie d’une rive rocailleuse. Le geste de la toiture se transpose à l’intérieur du bâtiment, créant ainsi une ambiance immersive dévoilant avec poésie des vues imprenables sur le fleuve.

Plusieurs principes bioclimatiques ont été intégrés dans la conception du Pavillon communautaire du parc Grande-Anse

La géométrie de la toiture, concept fort du projet, joue un rôle de premier plan pour réduire l’utilisation d’énergie. En effet, l’articulation de la toiture a été réfléchie de manière à optimiser les gains solaires passifs. En saison estivale, les rayons solaires sont occultés par le débord prononcé de la toiture du côté sud ouest du bâtiment afin de limiter les gains de chaleur à l’intérieur du bâtiment. En saison hivernale, l’angle du rayonnement solaire étant moins prononcé, le soleil peut pénétrer directement dans les espaces et ainsi contribuer à un apport de chaleur passif. 

Un grand lanterneau ouvrant permet une ventilation naturelle des espaces en plus d’offrir un accès à la lumière naturelle diffuse dans la salle communautaire. L’utilisation d’une membrane de toiture blanche sur l’ensemble de la toiture limite réfléchit la lumière afin de limiter les gains thermiques dans le bâtiment. 

Une partie des eaux pluviales en toiture est redirigée de façon stratégique sur le site dans des zones de filtrations prévues dans l’aménagement paysager. 

Du bois issu de frênes atteints par l’agrile a été transformé et utilisé comme revêtement de plafond à travers le projet. En plus de contribuer de façon esthétique au projet, cette revalorisation de ce matériau contribue également au captage et à la séquestration de carbone.

Pour consulter le communiqué de presse original…


Fiche technique du projet :

  • Titre officiel du projet : Chalet Baie-de-Valois au parc Grande-Anse
  • Localisation : Pointe-Claire, Québec
  • Client : Ville de Pointe-Claire
  • Architectes : PRISME et ADHOC architectes
  • Architecte de paysage : Dubuc Architectes paysagistes
  • Ingénieur en structure : DWB Consultants
  • Ingénieur électro-mécanique : DWB Consultants
  • Ingénieur civil : Équipe Laurence
  • Entrepreneur général : Groupe Piché
  • Date de fin de projet : Février 2021
  • Superficie : 665 m² (chalet) + 112 m² (rangement bateaux)
  • Budget : 4,4 M$
  • Crédit photo : Raphaël Thibodeau

Description des firmes :

PRISME architecture :

Fondée en 1957, anciennement sous le nom de Vincent Leclerc architecte, PRISME architecture est avant tout une entreprise créative et novatrice dans ses conceptions, rigoureusement professionnelle et humaine dans ses relations.

Offrant des services complets d’architecture à une clientèle en grande partie institutionnelle publique (scolaire, santé et municipal), dont 19 Centres de services scolaires, PRISME architecture inscrit le souci de l’expérience-client et de l’expérience-utilisateur au centre de sa pratique.

Krystel Flamand, architecte-patronne depuis 2018, est heureuse de compter sur une équipe stable et expérimentée de plus de 40 professionnels en architecte, de technologues, de dessinateurs, et d’employés administratifs qui permettent aujourd’hui à l’entreprise d’être reconnue depuis plus de 60 ans pour la qualité des services qu’elle rend à ses clients et pour l’attention constante et évolutive qu’elle porte à l’originalité, à la durabilité et à la fonctionnalité des projets qui lui sont confiés. Notre stabilité corporative se traduit également par une équipe passionnée et dévouée qui souhaite plus que tout améliorer le patrimoine architectural québécois.

Pour visiter le site internet de PRISME architecture…

ADHOC architectes :

ADHOC architectes est une firme d’architecture créative, née de la rencontre entre deux architectes aux personnalités unies et complémentaires. Réunis par leur passion pour l’architecture, leur vision commune et leur fibre entrepreneuriale, ils décident d’unir leurs compétences en fondant ADHOC architectes, une agence créative offrant des services en architecture, design d’intérieur et design urbain. Cette association gagnante est notamment récompensée lors des Grands Prix du design 2018 avec le Prix de la relève.

Leur principal objectif est de mettre en valeur les éléments intrinsèques des lieux et les valoriser par une architecture innovante, identitaire, contextuelle et poétique afin de proposer des concepts créatifs inscrits dans l’expérience de marque qu’ils accompagnent. Évoquant la locution latine ad hoc signifiant ‘pour cela’, le nom de la firme porte en lui toute la philosophie de celle-ci. Ainsi, former une équipe ADHOC, c’est concevoir un système d’organisation du travail en dehors des structures traditionnelles ayant pour but de résoudre un problème spécifique. Reflet d’une pratique innovante aux multiples facettes propre à ADHOC architectes, cette approche transversale vise à tenir un niveau de qualité incontestable et à créer un véritable laboratoire de recherche collaboratif et pluridisciplinaire.

Pour visiter le site internet d’ADHOC architectes…


Pour visiter les « Projets du mois » précédents publiés sur Kollectif…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire