NOVEMBRE 2016
Projet du mois

Photos :
Jonathan Robert

Nouveaux bureaux de Pomerleau par Lemay

Lemay a signé l’architecture et le design d’intérieur des nouveaux bureaux de Pomerleau. Situé en bordure de l’autoroute 20 à Lévis, cet environnement génère des méthodes de travail novatrices axées sur la synergie entre les usagers et répond à un contexte autoroutier. Véhiculant l’expertise indéniable de Pomerleau en tant que bâtisseur de premier rang pour la qualité de réalisation, l’édifice témoigne également de la sensibilité architecturale de ce leader québécois.

Le bâtiment se déploie autour d’un boisé existant depuis sa façade principale offrant ainsi un écrin d’intimité à une cour intérieure protégée du bruit autoroutier et des activités industrielles adjacentes. L’articulation du projet permet de valoriser le milieu naturel existant tout en créant un pôle central afin de favoriser la cohésion entre les différents usagers du bâtiment.

La portion arrière, aile effilée, principalement composée d’aires de travail, se déploie tout en longueur sur deux niveaux. La régularité de l’aménagement de cet espace est exprimée par la structure d’acier aux travées égales. Les bureaux fermés étant localisés au centre du bâtiment et les postes de travail à aires ouvertes étant ingénieusement disposés en périphérie, l’apport de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment et les vues vers l’extérieur pour l’ensemble des usagers sont maximisés.

Des espaces communs viennent ponctuer l’environnement intérieur dans l’ensemble du bâtiment. Largement vitrées, les salles de réunions sont invitantes et encouragent le travail d’équipe. Des espaces café deviennent également des lieux de rencontres et favorisent la coopération entre les usagers.

La portion avant est quant à elle composée d’un imposant volume au deuxième niveau qui se dresse en de multiples porte-à-faux s’affirmant, d’une part, telle une marquise faisant office de seuil à l’entrée principale de l’édifice et, d’autre part, tel un élément signalétique fort dans le paysage adjacent à une autoroute. Les désaxements et l’amplitude de ce volume contrastent avec l’aile rectangulaire se dressant à l’arrière du site.

L’utilisation d’un revêtement d’acier a permis d’accentuer et de matérialiser le geste sculptural d’une peau qui se déploie sur l’ensemble des façades. Ce déploiement permet de créer des espaces intérieurs contrôlés en fonction de leurs orientations et de leurs relations avec le contexte environnant. Ainsi, ce matériau fait office à la fois de parement extérieur, de recouvrement de toiture et de revêtement de plafond à l’intérieur, renforçant l’idée d’un volume supérieur glissant au-dessus du premier niveau pour dégager les espaces publics au rez-de-chaussée.

Le grand volume de bois qui abrite les salles de conférence et la cafétéria crée une cour intérieure. Ce volume d’un étage recouvert d’une toiture végétale procure au lieu une intimité par rapport au contexte autoroutier ainsi qu’un fort contact avec le boisé existant. Générant de bonnes portées afin de libérer au maximum l’espace de la cafétéria, la structure d’acier apparente participe à la composition de l’environnement intérieur. L’aménagement d’une terrasse extérieure prolonge cet espace rassembleur.

L’articulation du projet et de ses composantes converge vers le hall d’entrée qui s’ouvre vers la cour intérieure et vers le boisé, créant ainsi un lieu rassembleur pour les usagers et invitant pour les visiteurs.

Le projet comprend deux escaliers monumentaux ceints de plaques d’acier brut qui font office de garde-corps. Ceux-ci se déploient dans l’espace tel un ruban reliant les deux niveaux et faisant la promotion d’un mode de vie sain et actif. Un jeu d’opacité et de transparence prend alors forme. Accentués par la dualité entre l’acier brut foncé et l’acier peint en blanc, ces escaliers dynamisent les espaces et leur procurent un aspect distinctif.

La mise en valeur de matériaux bruts, tels que le béton poli pour les planchers du hall et de la cafétéria, les plaques d’acier brut pour le mobilier de réception et les garde-corps, le pin naturel pour les parements extérieurs et intérieurs, ainsi que la charpente dénudée en bois et en acier, vient souligner l’esprit de bâtisseur de Pomerleau.

FICHE TECHNIQUE

  • Client : Pomerleau
  • Lieu : Lévis
  • Date d’ouverture : juillet 2016
  • Surface : 3230 m²
  • Budget : 8.5 M$
  • Architecture et paysage [Lemay]
    Éric Pelletier, architecte, associé principal création
    Gabriel Tessier, architecte concepteur
    Sarah Perron-Desrochers, m. arch. concepteure
    Hélène Couturier, designer
    Olivier Boilard, concepteur technique
    Jean-François Doyon, architecte paysagiste
    Vincent Varin-Lacasse, architecte paysagiste junior
  • Entrepreneur [Pomerleau]
    Sébastien Couillard, ingénieur, gérant de projet
  • Civil et structure [Tetra tech]
    Pierre Laliberté, ingénieur, chargé de projet
  • Mécanique et électricité [Méconair]
    Éric Tousignant, ingénieur, chargé de projet
  • Éclairage intérieur [Lumigroup]
    Nicolas Brassard, conseiller en éclairage
  • Éclairage extérieur [Delux]
    Chantal Aubin, conseillère en éclairage
  • Photographe
    Jonathan Robert
  • Source [Lemay]
    Florence Girad-Leblanc, Coordonnatrice relations publiques

Pour visiter le site internet de Lemay…

Pour consulter tous les « Projets du mois » (via la page Facebook de Kollectif)…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *