Vernissage – MAQ – Danièle Routaboule – "Paysage portuaire: Intermittences"

« Danièle Routaboule

Vitrine MAQ du lien piétonnier du Palais des congrès de Montréal
Vernissage 8 juin 2011, 17H

« Paysage portuaire: Intermittences« 

Pour sa deuxième exposition dans la vitrine MAQ du lien piétonnier du Palais des congrès de Montréal, La Maison de l’architecture du Québec a le plaisir – ou plutôt, l’honneur ! – de présenter le travail photographique de l’artiste et architecte de paysage montréalaise Danièle Routaboule portant sur les quais Jacques-Cartier.

Montréal entre eau et béton
Figure essentielle de l’enseignement de l’architecture de paysage au Québec, Danièle Routaboule poursuit également une démarche en arts visuels et en photographie qui trouve ici l’une de ses expressions les plus abouties, par la fusion qu’elle y réalise entre perception artistique et compréhension d’une architecture riche de la mémoire du lieu.

Attirée depuis longtemps par l’interférence de phénomènes naturels sur la perception du paysage, Danièle Routaboule s’intéresse ici à la base des hangars du quai Jacques Cartier. Les énormes colonnes qui supportent ce quai sont constamment transfigurées par les jeux d’ombres et de lumières que provoque le soleil, filtré à travers les passerelles du niveau supérieur. Ces percées lumineuses viennent construire, et sans cesse renouveler, des architectures fictives. Parfois, les miroitements de l’eau se projettent sur la base des colonnes et dématérialisent cette lourde structure en paraissant la faire flotter et la mettre en mouvement. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de la Maison de l’architecture du Québec…

(Source: Sophie Gironnay, Maison de l’architecture du Québec)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *