Technologie – "La Suède mise sur les voyageurs des gares pour chauffer ses bâtiments"

« Annoncé en 2007, le projet entre aujourd’hui dans sa phase finale et sera opérationnel au printemps 2011. Il consiste à récupérer l’excès de chaleur produit par les voyageurs circulant dans la gare de Stockholm pour la transférer dans un bâtiment voisin, le Kungsbrohuset, qui vient d’être fraîchement inauguré.

Chaque jour, 200 000 personnes vont et viennent au cœur de la « Central Station » de Stockholm, la plus grande du pays. Le bâtiment nécessite à certains endroits une régulation de la température et les gestionnaires n’hésitent pas à ouvrir les lucarnes pour évacuer l’air chaud au niveau de la verrière. A cette hauteur, la température peut en effet atteindre 35°C, même en plein cœur de l’hiver suédois.

A ses côtés, le Kungsbrohuset est un immeuble de bureaux et de commerces dernier cri, conçu avec des matériaux respectueux de l’environnement. Contrairement à la gare, qui a été construite en 1886 « et dont on ne connaît pas tous les matériaux utilisés pour sa conception, 1 100 matériaux différents ont été utilisés pour Kungsbrohuset », résume Karl Sundholm, chef du projet pour la société Jernhusen qui gère le patrimoine foncier des gares du royaume. Et la liste est longue : isolations performantes, fibre optique pour capter et redistribuer la lumière du soleil, garage à vélos, façade de verre… Pour couronner le tout, le bâtiment de 26 000 m2 a reçu le label européen « Green building » en 2009. L’immeuble devrait consommer seulement 60kWh par m2 par an, selon les prévisions, soit trois fois moins que ce qu’exige ce label déjà très strict.

Une pompe à chaleur hors sol

Il s’avère en outre qu’un être humain libère 50 à 70 W en continu, un potentiel énergétique considérable à l’échelle d’un bâtiment public, qui n’est jamais exploité. En résumé, la gare accumule la chaleur et le nouveau bâtiment en aurait bien besoin pour diminuer au maximum ses dépenses d’énergie et rester fidèle à sa ligne de conduite. L’idée de transférer la chaleur d’un bâtiment à l’autre est donc sortie de l’imagination des concepteurs, qui ont imaginé la solution avant la construction du nouveau bâtiment. »

Pour continuer la lecture de l’article…

Pour visiter le site internet de la gare de Stockholm…

(Source: Hugo Pelletier)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire