Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
Photo :
"When We Live Alone", 2020. Image tirée du film, 4:24 | © CCA
 

« Solitaire et sociale » | Yoshikazu Nango sur être seul quantitativement et qualitativement

Annonce de l’article :

« Cette semaine, nous continuons d’analyser dans Réinitialiser le social le déséquilibre entre l’architecture et la société, avec un article par Yoshikazu Nango. Se basant sur la recherche présentée dans notre film When We Live Alone, Nango examine comment le fait pour des personnes de vivre seules à Tokyo peut être à la fois un acte solitaire et social. Il débute ainsi :

« L’accroissement du nombre de personnes qui choisissent de vivre ou de passer du temps seules est un phénomène mondial. À cet égard, il y a bien évidemment des similitudes et des différences entre Tokyo et d’autres villes du monde. En ce qui concerne les similitudes, les villes ont toujours été des lieux où les gens ont tendance à être seuls. Des gens venant de partout au pays se rendent à Tokyo pour étudier à l’université ou pour travailler. La plupart des visiteurs du Japon prennent d’abord l’avion pour Tokyo avant de se disperser dans le reste du pays. À l’instar d’autres grandes villes, Tokyo abrite une grande population vivant seule. Plusieurs raisons expliquent pourquoi cette ville est particulièrement intéressante pour amorcer une réflexion sur la solitude, l’isolement et l’isolation.» »

Pour lire la suite…


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *