kollectif

 
 

Revue de presse – Nouvelle salle de l'OSM – "Architecture vs/et Programme"

« LA PRESSE: Tout pour l’acoustique, peu pour l’architecture

Nathalie Petrowski
La Presse

Durant les 6000 premières années du monde, l’architecture a été la grande écriture du genre humain, écrivait Victor Hugo. Et Jacques Ferron de lui donner raison, plusieurs décennies plus tard, en écrivant: «C’est l’architecture qui exprime d’abord, la civilisation». Si le docteur Ferron était encore parmi nous, je me demande bien ce qu’il penserait de l’architecture de la nouvelle salle de concert de Montréal qui ouvrira en grande pompe la semaine prochaine.

Trouverait-il comme Lise Bissonnette que l’édifice qui abrite la salle est acceptable, mais sans plus? Que ce bâtiment qu’on attend et qu’on espère depuis plus de 20 ans, est peut-être une grande victoire pour les mélomanes et un chef-d’oeuvre acoustique, mais une occasion ratée pour l’architecture montréalaise, en cela qu’il n’offre pas de l’extérieur, une signature visuelle marquante à une ville qui en a cruellement besoin?

Les réserves de Madame Bissonnette, mais aussi celle du président de l’Ordre des architectes à l’égard de la formule du PPP qui, dans ce cas-ci, aurait interdit toute originalité architecturale, ont fait l’objet de deux reportages de Frank Desoer à la radio de Radio-Canada cette semaine. Dans l’un de ces reportages, l’ex-ministre Monique Jérôme-Forget, sans qui cette salle n’aurait jamais vu le jour, s’interroge sur la pertinence d’une signature architecturale. Avec la candeur brutale qui la caractérise et qui la rend si sympathique, l’ex-ministre lance: «La signature on l’a déjà essayée et ça ne sert à rien cette affaire-là!»

Madame Jérôme-Forget parle bien entendu du Stade olympique dont la signature spectaculaire lui a valu un peu trop de comparaisons aux cuvettes sans pour cela le rendre plus fonctionnel. »

Pour lire la suite de l’article…

« RADIO-CANADA: Le design de la nouvelle salle de l’OSM critiqué

Reportage de Frank Desoer
Radio-Canada

Alors que les travaux s’accélèrent à un peu plus d’une semaine du concert inaugural de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) le 7 septembre prochain, le design architectural de la nouvelle salle soulève la controverse.

Construite au coût de 259 millions de dollars sur l’esplanade nord-est de la Place des Arts, avec une entrée rue Saint-Urbain, la salle surnommée l’Adresse symphonique jusqu’à son baptême officiel répondra aux normes les plus élevées en matière d’acoustique, selon les concepteurs du projet.

La grande instigatrice du projet de l’Adresse, l’ex-ministre des Finances Monique Jérôme-Forget, n’est pas déçue du résultat. « Pour moi, ce qui est important, c’est que l’acoustique soit bonne, que ça soit convivial pour les gens, et on a tout ça », dit-elle.

En juin, Jean Roy, directeur du bureau de projet de l’Adresse symphonique, avait parlé de la volonté des architectes de créer une salle « qui traverse le temps ».

« C’est un bâtiment original qui vient compléter le site du Quartier des spectacles et qui entraînera une fréquentation additionnelle de la Place des Arts », avait-il alors affirmé.

Voix discordantes

Malgré le concert d’éloges, des notes discordantes se font entendre par rapport au choix du design du projet.

Pour l’ex-PDG de la Grande Bibliothèque de Montréal, Lise Bissonnette, il s’agit d’une occasion manquée. « C’est un bâtiment acceptable, mais ce n’est pas un bâtiment qui sera une signature pour Montréal, ça c’est certain ».

D’autres, comme le directeur général de Mission Design Alain Dufour, déplorent l’opacité du mode de sélection du projet, et le fait qu’il n’y ait pas eu de véritable concours d’architecture.

« Du moins, à l’avenir, il faudra s’assurer que ce processus soit plus transparent, car ça laisse planer un mystère. Peut-être que le projet actuel était le meilleur, mais c’est très difficile de pouvoir juger, car on ne les a pas vus, les autres projets ». »

Pour lire la suite de l’article…

(Sources: Nicolas Marier et Yvon Lachance)

Marc-André Carignan, b.arch.,
Chroniqueur en architecture et design urbain
Kollectif (section D'ici et d'ailleurs)

En savoir plus sur Marc-André

Crédit photo: Marose Photo
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *