Reportage – École Polytechnique de Montréal – Invention du fusible sismique

Reportage dans le cadre de l’émission « Le Code Chastenay » intitulée « Tremblements de terre : sauver les vies … et les meubles ».

« Des scientifiques de l’École Polytechnique de Montréal travaillent au développement de nouvelles méthodes pour minimiser les dégâts structuraux durant les tremblements de terre. Leur trouvaille : le fusible sismique.

En 1994, un séisme de magnitude 6,7 frappait la ville de Los Angeles. En moins de 30 secondes, ce tremblement de terre causait pour 15 milliards de dollars en dégâts structuraux. Qu’arriverait-il si ce phénomène géologique se produisait dans le Québec d’aujourd’hui? « L’effet serait dévastateur », soutient Constantin Christopoulos, professeur de génie civil à l’Université de Toronto et à l’École Polytechnique de Montréal. Certes, selon les normes actuelles du Code canadien du bâtiment, les bâtisses doivent être en mesure de se déformer et d’absorber l’énergie sismique sans s’effondrer. Le problème, c’est qu’une fois le séisme terminé, ces bâtiments sont tellement endommagés qu’ils sont souvent condamnés à la démolition. Depuis 2004, les scientifiques cherchent à développer de nouvelles méthodes pour minimiser les dégâts structuraux durant les tremblements de terre. Leur trouvaille : le fusible sismique. »

Pour plus d’information…

Pour visualiser le reportage…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *