Centre Canadien d’Architecture

Source :
Centre Canadien d’Architecture
Photo :
Vue d’installation de Sámi Architectural Library de Joar Nango, 2022 | Photographie de Mathieu Gagnon © CCA
 

Recherche et initiatives autochtones

De la part du CCA :

« Chère lectrice, cher lecteur,

Nous considérons souvent que notre travail se situe entre le discours académique et la culture architecturale au sens large, dans des espaces qui nous permettent d’élargir notre compréhension des dynamiques qui façonnent l’environnement bâti et notre capacité d’agir sur celles-ci. Ce travail est certes spécialisé, mais il n’est pertinent (du moins le pensons-nous) que lorsqu’il est capable de répondre aux besoins et aux défis plus larges de la société contemporaine. Alors que l’année 2022 touche à sa fin, nous vous écrivons pour vous informer de certains projets de recherche que nous avons l’intention de développer au cours de la nouvelle année afin de poursuivre ce travail, et de certaines personnes, programmes et projets avec lesquels nous tenterons de le faire.

Une grande partie de cette recherche se fait, sans surprise, par le biais de nos programmes de recherche, qui n’ont cessé de croître et de se diversifier depuis que nous avons commencé à les accueillir en 1997. L’appel à candidatures pour certains des programmes 2023 est désormais clos et les candidats sélectionnés; pour d’autres programmes, l’appel est sur le point d’être lancé. Voici quelques informations pour vous donner une idée de la variété des sujets et des personnes confirmées jusqu’à présent.

Les cinq candidats sélectionnés pour le Programme de bourses de recherche du CCA sont Andrea Bagnato, dont le travail portera sur les origines de l’ingénierie hydraulique qui a soutenu l’émergence du paradigme moderne d’un territoire « asséché »; Oulimata Gueye sur le futur en tant que construction historique et la place de l’Afrique dans cette construction; Jordan Kinder sur le travail de Van Ginkel Associates dans le Nord canadien du point de vue de l’infrastructure coloniale; Sofia Nannini sur une histoire architecturale de l’élevage; et Douglas Robb sur les politiques spatiales et environnementales contestées de la décarbonisation dans les paysages boréaux du Canada.

Pour la deuxième édition du Programme de bourses de recherche CCA-WRI, organisée en partenariat avec le Window Research Institute, Andrea Alberto Dutto explorera la contribution des auto-constructeurs au design de logements souterrains; Oxana Gourinovitch étudiera l’organisation spatiale liée à l’extraction et au traitement de l’uranium en République démocratique allemande, et Tomomi Miyata se penchera sur les contraintes de la perception visuelle dans les abris souterrains en terre.

Enfin, le Programme virtuel de bourses de recherche du CCA comprendra la participation d’Emily Cheng, qui retracera les récits coloniaux occidentaux dans les photographies de Felice Beato sur la seconde guerre de l’opium en Chine, et d’Emma Martin, qui évaluera les stations du réseau d’alerte avancé (DEW) comme outils de développement colonial. Emma Martin est également co-autrice de l’article en deux parties publié la semaine dernière et cette semaine, suite à son travail précédent sur les photographies du réseau DEW dans notre collection.

Comme vous pouvez le constater à la lecture de cette liste, au-delà de notre travail continu sur les questions environnementales, qui sous-tend bon nombre de nos programmes depuis des années (d’ailleurs, nous vous invitons à consulter notre nouvelle série de publications électroniques intitulée Histoires environnementales de l’architecture, présentée sur notre site web et disponible sur Library Stack et notre librairie), il existe une question connexe qui nous préoccupe de plus en plus : la contribution de l’architecture à la décolonisation, notamment en ce qui concerne les questions d’enseignement de l’architecture, d’agentivité et d’autodétermination appliquées à la création de lieux. Notre exposition actuelle ᐊᖏᕐᕋᒧᑦ / Ruovttu Guvlui / Vers chez soi a joué un rôle clé dans l’articulation de certaines de nos recherches et discussions. L’exposition sera complétée par un livre, qui sera publié au printemps en collaboration avec Mondo Books et Valiz.

Parallèlement à ce projet, nous avons exploré les connexions plus larges que l’institution possède avec les processus de colonisation et de dépossession des terres qui ont donné naissance à ce que l’on appelle aujourd’hui Montréal, le Québec et le Canada. Dans le cadre de cette exploration, nous nous sommes engagés dans un processus de création d’une reconnaissance de territoriale vivante en collaboration avec des membres de la nation Kanien’kehá:ka qui vise à favoriser des relations positives avec les peuples autochtones et autres à travers Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal. Une première concrétisation de cette initiative est la création d’une bourse biennale pour les chercheurs autochtones travaillant sur la restitution des terres. La première boursière, Ange Loft, artiste de performance multidisciplinaire basée à Tsi Tkarón:to (Toronto), réalise actuellement une installation sur trois sites dans et autour du bâtiment du CCA, qui sera inaugurée dans les prochaines semaines. Et en parallèle, nous avons lancé un Programme de bourse de design dirigé par des autochtones afin d’élargir la portée et les définitions du design autochtone et donner la possibilité d’intervenir dans notre collection d’une manière qui pourrait être significative pour leurs pratiques et leurs communautés. Le travail produit par la cohorte 2022 du programme de maîtrise du CCA avec les membres de la communauté des Algonquins de la Première nation de Barriere Lake fait également partie de cette vaste expérience d’exploration et d’apprentissage. Leur travail sera présenté sur notre site web la semaine prochaine. (Et au passage, s’il se trouve que vous êtes inscrit à un programme de maîtrise au Canada ou que vous êtes un candidat au doctorat intéressé à mener une recherche basée sur notre collection, gardez un œil ouvert sur l’appel à candidatures à venir).

Il y a beaucoup d’autres initiatives de recherche en cours qui, nous l’espérons, continueront à promouvoir les réflexions, au CCA et au-delà, sur les questions urgentes que l’architecture devrait aborder dans les années à venir en réponse aux préoccupations sociétales. Nous vous tiendrons informés.

Cordialement,

Le CCA »


Pour visiter le site internet du Centre Canadien d’Architecture…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération