Quatre jours à Milan

20080430-milan-a.jpg« L’édition 2008 du Salon du meuble de Milan n’a pas été celle des grandes révélations ou des grandes découvertes, une édition de nouveau pluvieuse (effaçant le miracle ensoleillé de l’an passé), qui ne faisait que confirmer les grandes lignes aperçues en 2007.

Jour 1
Le parcours des journalistes commence comme à l’habitude la veille de l’ouverture du salon officiel par les « preview » accordés aux représentants des médias. Les habitués se retrouvent donc dès le mardi midi à la Triennale, qui dévoile en primeur ses installations. Ce lieu prestigieux accueille les expositions culturelles ou moins commerciales de certaines grandes marques.

Vitra y présentait son volet expérimental Vitra Édition, Cassina, une grande rétrospective historique très bien mise en scène à la façon d’une réserve de musée, Christofle, des rééditions de magnifiques pièces d’orfèvrerie signées Gio Ponti. À l’extérieur, dans un jardin qui ressemble toujours à un champ de boue, Kartell installait ses collections « outdoor » autour de topiaires géantes taillées à la forme de ses créations.

Les journalistes déambulent donc dans ces diverses expositions, picorant ça et là une bouchée (très bon parmesan chez Guzzini), sirotant une coupe de champagne ou un cocktail sur la terrasse investie par la vodka Absolut. À Milan, l’alcool coule à flot et tout est prétexte à un verre offert par des commanditaires associés à la cause du design.

La suite de la journée se poursuit dans la Zona Tortona, où, là encore, tout est déjà ouvert aux journalistes, mais aussi aux visiteurs de la première heure. Cette première visite constitue une façon de prendre rapidement le pouls, de vérifier les présences, de réclamer les précieux dossiers de presse et de prendre rendez-vous pour de futurs entretiens plus tard dans la semaine. Le détail a son importance: cette journée aura été la seule ensoleillée de la semaine. »

Pour lire la suite de l’article…

(Source: Bulletin électronique de Créativité Montréal du 29 avril 2008)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *