SEPTEMBRE 2015
Projet du mois

Photos :
Adrien Williams

Résidence LeJeune par Architecture Open Form

Nom du projet: Résidence LeJeune
Localisation: Rue Lejeune, Plateau-Mont-Royal, Montréal
Société: Architecture Open Form
Chargé de projet: Maxime Moreau, Architecte
Équipe: Adam Robinson, Dany Durand-Courchesne, Valérie Derôme-Massé , Eric Engdahl
Ingénieur: Domenic Di Modica
Date de mise en service: 2015
Entrepreneur : Clients (Autoconstruction)
Crédit photo : Adrien Williams

Construite en 1890 au cœur du Plateau-Mont-Royal, la création de la Résidence LeJeune émerge du jeu des contraintes municipales. L’arrondissement exigeait un retour aux composantes architecturales d’origines, soit la restauration de la corniche en bois, le revêtement extérieur en clin de bois, les moulures au périmètre des ouvertures et les fenêtres à crémones en pin solide à six carreaux, de manière à préserver et à mettre en valeur les typologies architecturales plus traditionnelles du quartier.
L’apparente étroitesse de jeu entre le désir des clients qui souhaitaient avoir un projet définitivement contemporain et la volonté de l’arrondissement de Montréal de garder le cachet ancestral de la façade, la créativité d’Architecture Open Form, dirigé par les architectes, Maxime Moreau et Maurice Martel, aura eu raison.

Les clients sont un couple de professionnels établis ayant un penchant prononcé pour les arts et l’architecture. Appuyés par leur riche expérience en rénovation, les propriétaires réalisaient pour la première fois leur rêve de faire appel à un architecte pour concevoir une habitation aménagée selon leur mode de vie minimaliste, incarné par la simplicité et l’élégance.

Le programme demandait de transformer un duplex du 19e siècle, originalement habité par les palefreniers qui s’occupaient des chevaux et calèches des citoyens du boulevard Saint-Joseph à Montréal, en une résidence unifamiliale offrant un espace de vie aéré, avec une grande liberté dans l’usage des espaces intérieurs.

FAÇADE

Sur la façade principale, la superposition de l’expression des composantes architecturales d’origine et d’une couleur typée dans l’art avant-gardiste et l’architecture, le noir, répondent aux exigences sur la préservation de la richesse du patrimoine architectural du Plateau-Mont-Royal tout en répondant au goût aventureux des clients. Pour l’architecte, Maxime Moreau, l’expression de la nouvelle façade monochrome suggère une œuvre énigmatique et crée un point zéro, l’esprit de repartir à neuf.

Le jour, la peinture noire rend les détails plus difficiles à discerner. Les formes élémentaires de la résidence sont mises de l’avant. Les moustiquaires forment un écran ajouré ayant un effet intemporel de nuances de noir. Ainsi, ils cachent les carreaux rustiques qui se découvrent uniquement le soir.

La nuit tombée, le bâtiment se mue en une maison rustique aux fenêtres à carreaux par la lumière provenant de l’intérieur. Aussi, l’éclairage intercalé nous fait découvrir la forme du revêtement extérieur, le détail de fenêtres et les ornementations de la corniche.

INTÉRIEUR

L’optimisation des espaces intérieurs, considérant l’aire du bâtiment 77 m2 (835 pc), était cruciale et devait faire partie intégrante du processus de conception afin d’assurer une vision à long terme du projet. Aussi, le mode vie des clients, rythmé par les saisons, nécessitait l’ouverture des espaces de vie au rez-de-chaussée sur la cour arrière.

Pour les clients, « vivre dehors » correspondait à prolonger l’espace de vie intérieur vers l’extérieur avec le même souci de confort et de qualité. La distinction entre l’intérieur et l’extérieur est subtile puisque l’espace fût réfléchi comme un tout. La façade arrière a été ouverte sur toute la largeur du séjour, soit 13 pieds, grâce à une large porte coulissante double vitrée et d’une hauteur plancher / plafond limitant au maximum les cloisons intérieures. La maximisation de l’ouverture donnant sur la terrasse permet, une fois la saison estivale installée, de transporter facilement tout le mobilier du salon à l’extérieur. La terrasse est donc l’extension parfaite de la résidence qui permet aux clients de profiter de l’espace extérieur le plus longtemps possible. De plus, les différents éléments, comme le foyer ou le jardin peuvent être appréciés de l’intérieur ou de l’extérieur, brouillant davantage les limites de l’espace.

ARCHITECTE OPEN FORM

Fondé en 2008, par les architectes Maxime Moreau et Maurice Martel, Architecture Open Form (AOF) a pour vocation de stimuler l’innovation d’œuvres d’architecture et de paysage contemporain à travers des projets construits, des travaux de recherches critiques, des expositions et des écrits. »

Pour visiter le site internet d’Architecture Open Form…

Pour consulter tous les « Projets du mois »…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *