DÉCEMBRE 2017
Projet du mois

Photos :
Maxime Brouillet

IN 3 par Jean Verville architecte

Pourquoi avoir sélectionné ce projet à titre de vitrine pour Kollectif?

Le projet du mois de novembre réalisé MXMA Architecture & Design était exemplaire dans sa capacité à conserver et mettre en valeur l’historique du lieu dans un contexte d’interventions contemporaines. Le projet IN 3 de Jean Verville se situe à l’autre extrême du spectre architectural en étant exemplaire dans la conceptualisation et réalisation d’un projet totalement épuré. La palette minimaliste de couleur et de matériaux combinée aux volumes dictés par le mobilier intégré permet une définition de l’espace « par bloc » au lieu de « par plan »: nous sommes donc intrigués de découvrir ce qui se cache de l’autre côté de tel ou tel volume. Certaines personnes pourraient qualifier cet espace de froid: nous préférons beaucoup plus le qualifier de muséal.


 

Description du projet :

Communiqué de presse:

« L’actuel décloisonnement des disciplines artistiques entraîne l’émergence de propositions nouvelles. L’architecte Jean Verville manifeste cette hybridation dans des interventions architecturales permutant l’expérience de l’usager en une expérimentation spatiale et picturale, où la perception sensorielle est sollicitée à transgresser les limites physiques de l’espace pour favoriser l’abstraction illusoire de la forme tridimensionnelle et produire des architectures qui semblent affranchis de leur fonction et de leur matérialité. En 2017, l’architecte Jean Verville réalise IN 1 2 3, trois installations alliant art, architecture et domesticité. Ces portraits intimistes présentent des univers transposant les personnalités de leurs occupants tout en illustrant leurs émouvantes collaborations avec le concepteur. L’architecte infiltre ses installations avec des propositions photographiques intrigantes où la présence d’un personnage allégorique propose une nouvelle modalité d’appréciation de l’architecture.

IN 3
Avec le projet IN 3, l’architecte Jean Verville propose une installation architecturale jonglant avec la démesure et l’exubérance tout en conservant sa signature d’un minimalisme assumé. La proposition sollicite des mécanismes de perception de l’espace brisant les schèmes habituels de la domesticité. Devant à la fois satisfaire les besoins de la vie quotidienne, mais aussi les soustraire par moment pour créer un environnement de travail fortifiant la concentration du maestro, l’espace dépouillé dissimule habilement les fonctions dans une succession de volumes sculpturaux. Les tonalités de gris des matières brutes s’unifient en une entité volumétrique transpercée d’une immense structure dorée se déployant pour abolir la hiérarchie des espaces. Offrant des images évoluant vers l’abstraction, ce ruban or, contenant les fonctions domestiques comme les unités de rangement, morcelle l’espace en une unique opération d’une puissante efficacité. La diffusion d’une lumière feutrée et enveloppante enrobe le lieu d’une aura mystérieuse contribuant à sa théâtralité. Le riche contraste entre le béton, la somptuosité du laiton doré et la brillance immaculée des pierres blanches, instaure un caractère minéral favorisant un sentiment d’opulence intensifié par la présence d’un piano triomphant. La déambulation dans cet espace, à la fois dépouillé et d’une expressivité peu commune, propose des sensations brouillant la perception des lieux pour dégager une proposition sculpturale d’un extrême raffinement.


 

Fiche technique :

  • Titre officiel du projet : IN 3
  • Localisation : Montréal, Québec
  • Client : Particulier
  • Architecte : Jean Verville
  • Entrepreneur général : Construction OOK
  • Date de fin de projet : juin 2017
  • Superficie (m²) : 160 m²
  • Crédit photo : Maxime Brouillet
  • Autres consultants ou intervenants pertinents : Ébénisterie CST enr.
  • Source : v2com-newswire.com

 

À propos de la firme :

Récipiendaire de nombreux prix et jouissant d’une importante diffusion internationale, l’architecte Jean Verville présente une production diversifiée en architecture, installation et scénographie. L’architecte s’intéresse aux possibilités d’hybridation entre les arts et l’architecture ainsi qu’à leur impact sur le processus de création architecturale. Une série de séjours de recherche au Japon, axée sur les «Art House Projects», l’amène à une réflexion sur l’expérience artistique en architecture qu’il poursuit dans le cadre d’un doctorat en études et pratique des arts à l’Université du Québec à Montréal. En 2016, l’architecte joint l’enseignement universitaire à sa pratique et ses recherches.


Pour plus d’information et de photos à propos du projet…

Pour visiter le site internet de Jean Verville architecte…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *