Novembre 2015
Projet du mois

Photos :
Maxime Gagné | CGA architectes inc.

Bibliothèque publique Net-Zéro de Varennes par Labbé-Laroche et Gagné-Leclerc et associées – Architectes en consortium

Fiche technique :

  • Projet : Bibliothèque publique Net-Zéro de Varennes
  • Localisation : Varennes, Qc
  • Date de mise en service : janvier 2015
  • Architectes : Labbé-Laroche et Gagné-Leclerc et associées – Architectes en consortium
  • Architecte concepteur: Maxime Gagné, (maintenant CGA architectes inc.)
  • Équipe : Éric Labbé, Dominique Laroche, Philippe Généreux, David Giraldeau
  • Structure : Stantec (anciennement Dessau)
  • Mécanique/Électricité : Stantec (anciennement Dessau)
  • Entrepreneur général : Unigertec
  • Gestionnaire de projet : Macogep
  • Simulation/LEED : Martin Roy et Associés
  • Superficie : 2000 mc
  • Coût de construction : 7 000 000$

 

Présentation du projet :

La nouvelle bibliothèque de Varennes, est le premier bâtiment public net-zéro au Québec, c’est-à-dire que le bâtiment produit annuellement plus d’énergie qu’il en consomme.

Construite à l’emplacement de l’ancienne bibliothèque, aujourd’hui démolie, la nouvelle bibliothèque de Varennes d’une superficie de 2000 mètres carrés s’implante à l’extrémité d’un grand parc linéaire situé en plein centre de la ville de Varennes et accessible par le réseau de pistes cyclables de la ville.

Réalisée dans le cadre d‘un processus de conception intégré très inclusif, la conception de la nouvelle bibliothèque a mis à contribution; les professionnels, des équipes de chercheurs, des simulateurs, des élus municipaux et les représentants des services concernés, des entrepreneurs en construction et des groupes de citoyens.

Afin de minimiser le recours à des technologies et des systèmes complexes et couteux, l’efficacité énergétique du projet passe d’abord et avant tout par une architecture efficace; avec une enveloppe performante et une volumétrie générée par l’application de principes bioclimatiques.

De forme allongée et de profondeur réduite, le volume de deux étages est conçu pour favoriser une pénétration de lumière optimale et permettre une ventilation traversante. La forme est orientée pour maximiser l’exposition au sud des surfaces de murs et de toitures.

Additionné de systèmes efficaces, comprenant notamment la géothermie et le préchauffage de l’air par la chaleur dégagée par les panneaux photovoltaïques, le bâtiment ne consomme que 20% de l’énergie qui serait consommée par un bâtiment de fonction et d’échelle comparable construit en respect des codes énergétiques en vigueur. Les économies d’énergie, de l’ordre de 80%, se chiffrent à 80 000$ annuellement, conséquence d’un processus qui s’inscrit dans vision à long terme.

Pour atteindre l’objectif net-zéro, une quantité d’énergie équivalente ou supérieure à l’énergie consommée annuellement, soit 120 000 kWh/année est produite à l’aide de près de 700 mètres carrés de panneaux photovoltaïques, intégrés à même la toiture du bâtiment. Afin de pouvoir accueillir une quantité de panneaux suffisante pour produire l’énergie requise, la surface du versant sud du toit se prolonge au-delà du volume chauffé et devient l’élément signal de la bibliothèque.

Le résultat est un milieu de vie confortable et aéré, avec des espaces baignés d’une lumière naturelle abondante. La planification des espaces offre une grande variété d’environnements, lesquels sont en constante transformation en raison de l’étroite relation du bâtiment avec son environnement et avec les conditions d’ensoleillement.

Après quelques mois d’opération, les citoyens de Varennes se sont déjà approprié la nouvelle bibliothèque dont la fréquentation a plus que doublé par rapport à celle de l’ancienne bibliothèque.

Pour consulter tous les « Projets du mois » (via page Facebook de Kollectif)…

Commentaires

Jean-Noël Cloutier

Bonjour.
Pourriez-vous me référer à votre expert architecte en énergie photovoltaïque qui a contribué au projet de la bibliothèque de Varennes.
Cordialement
Jean-Noël Cloutier

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *