Programmation – UQAM – Colloque "La sauvegarde de l’architecture moderne. Défis de la patrimonialisation et mobilisation des savoirs au Québec et au Canada"

« Le 12 juillet 2010 – L’Institut du patrimoine et l’École de design  de l’Université du Québec à Montréal, en collaboration avec le Forum canadien de recherche publique sur le patrimoine organisent le colloque «La sauvegarde de l’architecture moderne. Défis de la patrimonialisation et mobilisation des savoirs au Québec et au Canada» du 14 au 17 octobre 2010, à Montréal.

Une initiative de la professeure France Vanlaethem, directrice des études de cycles supérieurs en architecture moderne et patrimoine de l’École de design de l’UQAM, cette rencontre s’inscrit dans la foulée des activités organisées par le diplôme d’études supérieures spécialisées en architecture moderne et patrimoine, l’Institut et le Forum, dont les visites d’Habitat 67, tenues à l’occasion du classement à titre de monument historique d’Habitat 67 dans le cadre de la Loi des biens culturels du Québec, le 27 mars 2009, visites ayant connu un vif succès.

Colloque

S’adressant aux architectes, ingénieurs, urbanistes, architectes du paysage, designers, professionnels de la conservation, artistes en arts visuels, archivistes, muséologues, historiens de l’art, de l’architecture et de la culture, sociologues, anthropologues, professeurs, étudiants, propriétaires, gestionnaires et promoteurs immobiliers, ce colloque vise à faire le point sur la sauvegarde du patrimoine bâti moderne au Québec et au Canada. Il s’agit de l’héritage formé par les bâtiments et les ensembles architecturaux et urbains novateurs construits au XXe siècle qui, ici comme ailleurs, se  démarque par son abondance, sa non-familiarité, sa fragilité et son obsolescence. Alors que le patrimoine moderne bénéficie de plus en plus de la protection des autorités et que se multiplient les chantiers de rénovation et de réhabilitation, voire de restauration, sa connaissance reste somme toute limitée, tout comme sa reconnaissance par un large public. La patrimonialisation d’un bâti issu des valeurs de nouveauté et d’universalité de la modernité ne se fait pas sans difficultés, vu son association généralement négative aux traditions et à la préservation de l’héritage collectif.

Le colloque propose d’approfondir la réflexion sur les problèmes techniques, les défis méthodologiques et théoriques, ainsi que sur les enjeux culturels et politiques posés par la sauvegarde du patrimoine moderne. Il regroupe une vingtaine de conférences présentées par des praticiens, des gestionnaires, des professeurs et des étudiants du Québec et du Canada, de Belgique, du Brésil, des États-Unis, de France, d’Italie, des Pays-Bas et de la Suisse, entre autres:

  • Preserving Modern (Movement’s) Architecture [La conservation de l’architecture et du mouvement moderne], Hubert-Jan Henket, architecte, Delft University of Technology, président fondateur et honoraire de Docomomo International (Pays-Bas);
  • Les habitations Jeanne-Mance c’est plus que des bâtisses [Habitations Jeanne-Mance-More Than Just Buildings], Catherine Charlebois (Centre d’histoire de Montréal, Canada);
  • Au cœur du Quartier des spectacles, qu’adviendra-t-il de la Place des Arts ? [In the Heart of Quartier des Spectacles, What Will Become of Place des Arts?], Geneviève Richard, (UQAM et INRS Urbanisation, Culture et Société, Canada);
  • L’État québécois et la protection du patrimoine moderne : la Loi sur les biens culturels, bilan et perspectives [The Québec Government and Protecting Modern Patrimony: The Cultural Property Act, Review and Perspectives], Marie-Ève Bonenfant et Sylvain Lizotte (Direction du patrimoine, Ministère de la culture des communications et de la condition féminine du Québec, Canada);
  • Nature et spécificités du patrimoine moderne au sein de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO [Nature and Specificities of Modern Heritage Within the UNESCO World Heritage List], Gilles Ragot (École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, France);
  • The Olympic Village in Rome, 1960-2010. From Maintenance to Critical Value Assessment [Le village olympique de Rome, 1960-2010. De son entretien à l’évaluation critique de sa valeur], Simona Salvo (Sapienza – Università di Roma, Italie);
  • La réhabilitation d’un étonnant petit édifice moderne, la caisse Desjardins du parc Sir-G.-É.-Cartier à Montréal (Henri Brillon, 1964-1965) [Restoring a Remarkable Little Modern Building: Caisse Desjardins du Parc Sir-G.-É.-Cartier in Montréal (Henri Brillon, 1964–1965)], Jean Damecour  (Jean Damecour Architecte, Canada);
  • « Motelisation » : une exposition qui explore la vraie nature du « motor hotel » [« Motelization »: an Exhibition that Explores the True Nature of the « Motel »], Geneviève Chevalier (UQAM, Canada)

Les conférences publiques et les séances régulières du colloque seront traduites simultanément du français à anglais et de l’anglais au français. »

Pour continuer la lecture du communiqué de presse…

Pour consulter la programmation complète…

Pour visiter le site internet de l’Institut du patrimoine de l’UQAM…

Pour visiter le site internet de l’École de design de l’UQAM…

Pour visiter le site internet du Forum canadien de recherche publique sur le patrimoine…

(Source: Jenny Desrochers, Conseillère en relation de presse, Division des relations avec la presse et événements spéciaux, UQAM – Service des communications)

(Photo: Westmount Square, Wesmount, 1964-1969, Mies van der Rohe, architecte conseil, Chicago, Greenspoon Freedlander & Dunne, architecte, Montréal. Crédit photo : Michel Brunelle.)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *