Programmation – Nuit Blanche sur Tableau Noir – "La grande fête artistique du Plateau Mont-Royal"

« Nuit Blanche sur Tableau Noir, du 9 au 12 juin :
La création prendra d’assaut l’avenue du Mont-Royal

L’art de rue, l’art éphémère et l’art participatif sont au cœur du grand happening urbain Nuit Blanche sur Tableau Noir, qui favorise, depuis la première édition il y a 16 ans, une véritable rencontre entre les artistes et les centaines de milliers de visiteurs qui investissent l’avenue du Mont-Royal pendant quatre jours. En plus de l’activité phare La Grande Fresque de Nuit, l’édition de cette année propose du 9 au 12 juin des œuvres que les visiteurs pourront s’approprier et des activités en arts visuels auxquelles ils pourront participer en déployant leur créativité dans un esprit ludique et rassembleur.

La Grande Fresque de Nuit :
Jeudi 9 juin, 22 h à 2 h
Quelque 45 artistes et collectifs transposeront sur le bitume leur vision du farniente, thème de cette édition, en réalisant une fresque gigantesque en direct. Cette œuvre se déploiera sur l’avenue du Mont-Royal, entre Berri et De Lanaudière. (En cas de pluie, l’activité sera reportée au lendemain)

Point de Rencontre – Œuvre participative de Giorgia Volpe
Jeudi 9, vendredi 10 juin, 15 h à 21 h / Samedi 11 juin, 14 h à 21 h / Dimanche 12 juin, 12 h à 16 h – Parc des Compagnons de Saint-Laurent

Point de Rencontre présentée par l’artiste multi-disciplinaire Giorgia Volpe à Nuit Blanche sur Tableau Noir est une intervention nomade qui se déplace à travers le territoire du Québec et qui prend la forme d’une œuvre participative monumentale. Ce projet qu’elle a débuté il y a trois ans s’inspire d’un objet populaire : le tapis tressé. Il est réalisé à partir de matières recyclées, particulièrement des sacs de plastique non biodégradables. Le public est invité à construire avec l’artiste cet objet monumental et à se l’approprier dans l’instant selon son besoin immédiat : danser, se détendre, jouer du tam-tam, se rassembler ou tout simplement s’adonner au farniente. L’artiste invite ainsi les participants à investir l’espace public en le redéfinissant comme lieu d’échange et de rencontre. L’action de tresser ensemble tisse des liens au fur et à mesure que le tapis prend forme.

Née à São Paulo au Brésil, l’artiste multidisciplinaire Giorgia Volpe a participé à plus de 130 expositions solos et collectives au Brésil, Mexique, Canada et en Europe. Sa pratique se nourrit de gestes et d’objets issus de l’univers domestique du quotidien. Elle réalise des projets in situ, des installations textiles, des vidéos, des estampes numériques et photographiques. Pour réaliser ses œuvres, elle utilise régulièrement des techniques artisanales traditionnelles  comme le tissage, le tressage, la broderie, le tricot, la vannerie…

À travers la métaphore du textile, elle accumule dans le présent des gestes porteurs de mémoires pour faire du geste un lieu de passage entre le passé et le présent.

Pause de NIPpaysage
Les immenses chaises Adirondacks qui avaient fait fureur auprès du public en 2005 pendant l’événement Paysages éphémères sont de retour. Pourquoi ? Parce qu’elles incarnent à merveille l’esprit du farniente, thème de la présente édition de Nuit Blanche sur Tableau Noir. Le public aura de nouveau un plaisir fou à se les approprier pour relaxer, se faire bronzer, lire…  Les trois chaises monumentales  seront installées à la Place Gérald-Godin, devant le métro Mont-Royal et resteront en place jusqu’au 25 septembre. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de l’événement…

(Source: Isabelle Bleau, Isabelle Bleau Communications)

(Photo: « Pause » de NIPpaysage)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *