Pétition – Groupe de Travail en Agriculture urbaine – "Pour une consultation publique en agriculture urbaine à Montréal"

« Appuyez la pétition pour une consultation publique en agriculture urbaine à Montréal – du 11 août au 8 novembre 2011

Recueillir 15 000 signatures en 90 jours afin d’obtenir une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal : c’est le défi que s’est donné le Groupe de Travail en Agriculture urbaine (GTAU), un collectif d’organisations auquel appartient aussi le Centre d’écologie urbaine de Montréal.

Un réel engouement existe actuellement autour de l’agriculture urbaine. Et pour cause! Il n’est plus à démontrer que l’agriculture urbaine améliore la qualité de vie en ville en permettant une plus grande sécurité alimentaire et en créant des espaces verts de proximité qui, tout en ayant un impact positif sur l’environnement, permettent les interactions sociales. Pour ces raisons et bien plus encore, l’agriculture urbaine et ses multiples facettes devraient occuper une place importante dans les décisions au plan municipal.

Or aucune politique municipale n’existe afin de protéger les lieux existants dédiés à l’agriculture urbaine, ni pour permettre d’intégrer des actions en faveur de l’agriculture urbaine dans les plans d’urbanisme et de développement durable. Des villes comme Vancouver, Seattle et Toronto ont déjà pourtant des outils encadrant la place de la production alimentaire en ville. Qu’est-ce que Montréal attend pour emboîter le pas?

Malgré la grande quantité de jardins sur le territoire de la ville (75 jardins collectifs et 98 jardins communautaires, des centaines de jardins sur les toits et des milliers de jardins sur les balcons), rien ne garantie la pérennité de l’agriculture urbaine à Montréal. On n’a qu’à penser au cas du jardin communautaire du Faubourg Saint-Laurent, dont le terrain est menacé par une vente potentielle par la Ville de Montréal à un promoteur immobilier.  Il y a de nombreux défis aussi liés à la présence de contaminants dans certains sols, le sous-financement d’initiatives et de jardins et le manque de disponibilités des parcelles dans les jardins communautaires des quartiers centraux. Que vous pratiquiez ou non l’agriculture urbaine, c’est dans l’intérêt de tous les Montréalais qu’il y ait maintenant un débat public sur l’agriculture urbaine.

Une pétition ?

Le Groupe de Travail en Agriculture urbaine (GTAU), un collectif d’organisations auquel appartient aussi le Centre d’écologie urbaine de Montréal, s’est prévalu du droit d’initiative, un nouvel outil qui permet aux citoyens et citoyennes de demander la tenue d’une consultation publique sur les enjeux qui relèvent de la ville ou de ses arrondissements. La demande a été jugée recevable. Maintenant, nous devons recueillir 15 000 signatures de citoyens montréalais dans un délai de moins de 3 mois pour que la Ville de Montréal ait l’obligation de tenir une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal : c’est le défi que s’est donné le GTAU! »

Pour lire la suite et consulter la pétition…

(Source: Nicolas Marier via le Centre d’écologie urbaine de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *