Organisateurs recherchés – Semaine Quartiers sans voitures – "Rues piétonnes d'un jour"

« Appel à l’organisation de Rues piétonnes d’un jour

Le Centre d’écologie urbaine de Montréal invite les comités de citoyens, les organismes de quartier et les artères commerciales à ouvrir des Rues piétonnes d’un jour. Les propositions pour le 22 septembre 2010 sont préférées mais celles durant la fin de semaine suivante (le 25 ou le 26 septembre) seront également considérées.

Rues piétonnes d’un jour est l’un des volets de la Semaine Quartiers sans voitures qui se déroula durant la semaine du 20 au 26 septembre 2010. En savoir plus: www.ecologieurbaine.net/quartiers-sans-voitures

Pourquoi le 22 septembre ?

Chaque 22 septembre depuis 2003, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) coordonne à Montréal la journée En ville sans ma voiture, un mouvement international qui a pour but de promouvoir des améliorations pour le transport en commun, les aménagements pour le vélo et la marche et le développement de communautés où le lieu d’emploi est à proximité du domicile et où les courses peuvent se faire à pied. En 2009, pas moins de 1300 villes à travers le monde ont souligné cette journée. En 2010, le mouvement international, suivi par l’AMT, a décidé de coordonner des activités durant une semaine compléte en non plus uniquement le 22 septembre. L’événement compte encore une fois en 2010 avec l’apport de nombreux  partenaires notamment une contribution financière et du soutien technique de la Ville de Montréal pour la « promotion de l’utilisation des transports actifs et collectifs principalement auprès des travailleurs du centre-ville de Montréal ».

Pourquoi des Rues piétonnes d’un jour ?

Le périmètre de la journée En ville sans voiture est limité à un secteur du centre-ville de Montréal. Le Centre d’écologie urbaine de Montréal, de concert avec l’AMT, a pris l’initiative des Rues piétonnes d’un jour afin que le 22 septembre puisse être l’occasion d’ouvrir des espaces piétons un peu partout à Montréal et pas seulement au centre-ville.

Quelles améliorations imaginez-vous dans votre quartier ? Moins de congestion automobile ? Un plus grand esprit de communauté ? Des espaces de rencontre où les gens peuvent échanger en bonne compagnie ? Plus de verdure ? Toutes ces questions sont reflétées dans les objectifs et dans l’esprit de l’organisation des Rues piétonnes d’un jour :

  • Prise de conscience des nuisances liées à la croissance du trafic motorisé en milieu urbain,
  • Préconiser un mode de vie urbain à la fois sain et durable en offrant, même l’espace d’une journée, des espaces sécuritaires pour le transport actif (surtout la marche et le vélo),
  • Favoriser le partage du domaine public et permettre aux citoyens d’utiliser la rue comme lieu de rencontre. »

Pour plus d’information…

(Source: Pascoal Gomes, conseiller en communication, Centre d’écologie urbaine de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *