Groupe A

Source :
Audrey Lavallée | Directrice générale | Groupe A
Photo :
DE GAUCHE À DROITE : Maxime Rochette, Anne-Marie Blais, Guillaume Drouin-Chartier, Elisa Bell-Nadeau, Alexandre Laprise, Karine Guerrette, Erick Rivard, Keven Ross et Rémi Morency | Crédit photo : Émilie Nadeau
 

Nouveaux associés | Croissance durable pour la firme

Communiqué de presse :

« Québec, le 24 février 2022

Groupe A est l’une des plus anciennes firmes d’architecture au Québec. Elle offre des services d’excellence en conception intégrée de milieux de vie et de travail centrés sur la personne. Les associés et les membres de l’équipe sont garants de sa pérennité et de la qualité reconnue de ses réalisations. L’approche de Groupe A se veut une contribution positive aux aspirations de sa clientèle mais aussi aux caractéristiques sensibles et identitaires du cadre bâti existant. Sa démarche participative innovante fait appel à l’intelligence collective. L’équipe intervient dans plusieurs sphères de la conception et de la construction au Québec par le biais d’une approche holistique puisant ses assises dans le design urbain. Accueillant une relève exceptionnelle, Groupe A porte un regard optimiste vers l’avenir en annonçant la nomination de cinq nouveaux associés. Appuyés par Patrice Beauchemin, mentor chevronné, les associés Anne-Marie Blais, Elisa Bell-Nadeau, Rémi Morency et Erick Rivard accueillent avec beaucoup d’enthousiasme ces architectes qui seront dédiés à la poursuite des hauts standards de qualité de Groupe A. Ces nominations complètent celles récemment annoncées concernant l’équipe de direction bonifiée. Signe de la continuité de sa croissance durable, Groupe A est fière d’agrandir sa remarquable équipe!

Alexandre Laprise, architecte associé
Alexandre Laprise joint l’équipe de Groupe A dès 2011 et devient membre de l’Ordre des architectes en 2012. À travers sa pratique architecturale et son implication, il a développé une expertise sensible et équilibrée en gestion du patrimoine bâti et paysager québécois. Il collabore notamment avec l’organisme Action patrimoine depuis 2007. Comme concepteur et chargé de projet, il est intervenu sur de nombreux projets d’envergure dans le domaine institutionnel, de la justice et de la santé. Sa curiosité, ses intérêts variés, son approche passionnée de même que son esprit de synthèse aiguisé lui ont permis de développer une expertise en programmation fonctionnelle et technique ainsi qu’en résolution de problématiques architecturales complexes. En plus de travailler à intégrer la conservation et la transformation du patrimoine bâti aux enjeux de développement durable, il a contribué à la rédaction d’une vingtaine d’études de caractérisation patrimoniale et paysagère et à la conception de plans de développement urbain et paysager dans la grande région de Québec. Avec ses clients, il entretient des relations humaines authentiques et franches. Alexandre chérit le travail collaboratif et le processus consultatif, ce qui assure la réussite des projets qu’il mène de front, quelle que soit leur échelle ou leur nature.

Guillaume Drouin-Chartier, architecte associé
Depuis son recrutement par l’équipe de Groupe A en 2008, alors qu’il n’avait pas encore terminé sa première année de maîtrise en architecture, Guillaume Drouin-Chartier met à profit son talent reconnu de concepteur, et ce, à toutes les échelles du projet d’architecture. De microprojets de mobilier urbain, tel le Parklet de Limoilou, aux projets institutionnels d’envergure, tel le nouveau complexe hospitalier de l’Enfant-Jésus, il est persuadé que chaque projet, peu importe sa fonction ou son échelle, s’inscrit dans l’histoire à laquelle il importe de contribuer positivement à sa narration. Il s’assure que chaque réalisation est conçue comme un concours où l’idée du concept est explorée à son maximum et conservée à l’esprit et au cœur, de l’esquisse à sa réalisation. Ainsi, chaque décision est justifiée par une même ligne directrice, ce qui permet également aux occupants d’interpréter et de raconter à leur tour cette histoire. Pour Guillaume, l’architecte est un créateur de solutions et un spécialiste de l’espace. Maîtrisant bien les technicalités et les codes de la construction, c’est un créatif qui trouve toujours des solutions innovantes à tout problème qui se présente dans le processus de conception. À l’instar du dessin, l’exploration par la maquette 3D virtuelle ou analogique est un outil essentiel à sa démarche de conception. Ainsi, il est l’initiateur du redéploiement de la maquetterie chez Groupe A, désormais équipée de découpeuses et d’imprimantes 3D.

Karine Guerrette, architecte associée
Karine Guerrette est membre de l’Ordre des architectes du Québec depuis 2011 et c’est en 2015 qu’elle joint l’équipe de Groupe A. À titre de conceptrice principale et chargée de projet, elle a participé à plusieurs projets institutionnels de large envergure dans les domaines carcéral, hospitalier et de l’hébergement pour aînés. Très appréciée par ses pairs et de ses clients, elle est considérée comme une leader naturelle qui sait rallier les troupes dans l’atteinte d’un but commun : le meilleur projet qui soit. Ses champs d’intérêt variés ainsi que sa grande polyvalence lui permettent de mener à bien toutes les sphères d’un projet d’architecture, de sa conception à sa réalisation. Passionnée, créative et rigoureuse, elle possède la capacité de transformer les contraintes programmatiques, contextuelles et techniques en opportunités. Au fil de ses expériences, elle a développé un intérêt marqué pour la gestion de projet. Son écoute active centrée sur les besoins de ses clients, son admirable dévouement ainsi que les relations humaines qu’elle aime développer à chaque projet lui permettent non seulement de mettre les parties prenantes en confiance, mais également de surpasser les objectifs initiaux.

Keven Ross, architecte associé
Keven Ross intègre l’équipe de Groupe A dès la fin de ses études universitaires, en 2015. Diplômé d’une maîtrise en architecture bonifiée d’une concentration en design urbain, sa contribution oscille rapidement entre ces deux disciplines. Architecte polyvalent, il fait ses preuves à travers des études urbaines, de requalification ou de mise en valeur, qu’il réalise principalement en partenariat avec des organismes publics : municipalités, réseaux de transport, sociétés d’État. Cette expertise riche et singulière lui permet également d’inspirer des clients privés dans leur vision de développement résidentiel sensible aux réalités actuelles. Toujours en quête d’offrir des projets de qualité ayant un impact concret sur le quotidien des citoyens, Keven promeut la ville à l’échelle humaine, la convivialité des espaces urbains et une densification réfléchie des quartiers centraux. Son habileté à s’adapter à différentes envergures de projets assure aux clients un accompagnement complet – du développement d’un plan directeur à la conception des espaces publics et des bâtiments qui le composent. Soucieux des objectifs et désirs des diverses parties prenantes d’un projet, il est reconnu pour sa remarquable versatilité et son écoute respectueuse, proposant une approche collaborative via la tenue d’ateliers participatifs et d’échanges conviviaux.

Maxime Rochette, architecte associé
Maxime Rochette est titulaire d’une maîtrise en architecture et d’une maîtrise en design urbain. Cette formation universitaire lui permet de naviguer aisément entre les différentes échelles de projets et d’utiliser leur complémentarité afin de créer des environnements bâtis pérennes et pertinents. Grâce à ses compétences en gestion et en conception, son sens critique ainsi que son excellente compréhension des programmes complexes tels que ceux dans le domaine de la justice, il sait mettre en confiance ses clients afin de mener brillamment leurs projets. Son expertise dans les processus participatifs lui permet de rassembler les acteurs d’un projet autour d’une vision commune, de proposer des réponses claires aux enjeux et d’établir de solides assises aux concepts architecturaux. Son implication dans les projets de recherche-création de l’Université Laval l’aura amené à travailler à l’amélioration de la qualité de vie des communautés autochtones du Québec et à l’élaboration de formes d’habitats respectueuses de leurs besoins. À travers sa pratique guidée par une approche humaine, collaborative, rigoureuse et réfléchie, Maxime vise à créer une architecture de qualité qui améliore le quotidien des gens, que ce soit dans les lieux de tous les jours ou les espaces singuliers. »

Pour consulter le communiqué de presse officiel…


Pour visiter le site internet de Groupe A…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération