MISE À JOUR – Catalogue des Concours Canadiens – "Pan American Games Pavilion: Des idées, du vinyle et des jeux panaméricains à Toronto"

« Des idées, du vinyle et des jeux panaméricains à Toronto
Éditorial par Georges Adamczyck

Pour consulter la fiche du concours…

Les jeux panaméricains auront lieu en 2015 à Toronto. Les athlètes de plus d’une quarantaine de pays des Amériques seront réunis, un an avant les Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Le secteur de la ville choisi pour ces jeux se trouve à l’est du centre-ville, prolongeant le renouveau urbain déjà engagé depuis plusieurs décades dans le quartier du marché Saint-Laurent et le quartier de la distillerie. Ce secteur se trouve immédiatement au nord du grand projet de réaménagement des rives, lequel a donné lieu à plusieurs grands concours d’architecture de paysage urbain (www.waterfrontoronto.ca).

Prenant ces jeux panaméricains comme contexte, un concours international d’architecture pour les étudiants a été organisé en 2010 par l’AIAS – American Institute of Architecture Students – et il a été soutenu par deux commanditaires : The Vinyl Institute et l’ACIP – l’Association Canadienne de l’Industrie des Plastiques. L’objet du concours était la conception d’un pavillon de cérémonie en plein air, offrant des sièges pour 4000 personnes et capable d’accueillir 7000 autres personnes dans un espace ouvert prolongeant cet amphithéâtre extérieur. L’ampleur de la scène avec son proscenium était fixée à 4400 pieds carrés. À cela, s’ajoutaient des salles techniques, des vestiaires et des services divers.

Parmi les critères principaux annoncés pour le jugement des projets soumis sous forme de planches graphiques complétées par une vidéo de 30 secondes, il faut noter les suivants :
– Utilisation intelligente et appropriée de produits (non restreinte à ceux qui seraient disponibles sur le marché) et exploration du potentiel des nouvelles applications du vinyle comme matériau de construction
– Application des principes de conception soutenable et universelle pour le développement du bâtiment et du site
– Capacité de proposer un concept original

Dans le secteur prévu pour les jeux panaméricains, les concurrents devaient choisir d’intervenir sur l’un des trois sites proposés, de part et d’autre de l’autoroute Gardiner. Ces trois sites étaient identifiés ainsi :
– Le Village des athlètes
– Les terrains d’athlétisme
– Les rives – Toronto Waterfront

On comprend la complexité du concours, combinant enjeux d’échelles, innovations industrielle, recherche d’originalité et exigences logistiques. Ceci expliquerait peut-être qu’hormis les sept lauréats, les projets des autres concurrents ne soient pas disponibles à la consultation, faute, sans doute, d’avoir répondu à toutes les questions posées. »

Pour lire la suite de l’éditorial…

(Source: Jean-Pierre Chupin, Ph.D., Professeur titulaire, Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture et Co-directeur scientifique du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.E.A.P) à l’École d’architecture de l’Université de Montréal)

(Image: Projet lauréat par Gross/Vorberg/Staub/Vetsch)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *