kollectif
Concours

 
 

MISE À JOUR – Catalogue des Concours Canadiens – "Nouvelle bibliothèque de Saint-Laurent"

Extrait de l’éditorial de Carmela Cucuzella:

« Septembre 2012 : Bibliothèque Saint-Laurent – Quand LEED devient synonyme de « Prix Concours »

Le concours de la Bibliothèque Saint-Laurent, lancé en Septembre 2009 dans l’arrondissement Saint-Laurent à Montréal présentait une excellente occasion de créer un nouveau centre culturel au nord de la ville. Cependant, l’arrondissement a fait son choix par le biais d’un processus de sélection qui a accordé une importance inhabituelle aux normes environnementales.

Ce concours était constitué de deux étapes. La sélection à la première étape consistait en une analyse de réalisations passées plutôt qu’en un appel de nouvelles idées. Pour être considéré comme finaliste, une équipe devait posséder une forte expertise technique LEED. Des 28 candidats de la première étape, quatre ont été invités à la deuxième: (1) Provencher Roy + associés/Anne Carrier Architectes en consortium; (2) ACDF architecture; (3) Chevalier Morales Architectes/Les Architectes FABG; et (4) Cardinal Hardy/Labonté Marcil/Éric Pelletier Architectes en consortium.

Le concours pour la réalisation d’une nouvelle bibliothèque avait comme objectifs une visibilité du boulevard Thimens et une valorisation de la zone boisée environnante. Fait remarquable, l’obtention de la certification LEED Or était exigé de façon très stricte. Il convient de rappeler que le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa, est aussi le vice-président en charge du développement durable, de l’environnement, des Grands Parcs et des espaces verts de la Ville de Montréal. Serait-ce une des raisons pour laquelle le critère LEED a obtenu un rôle aussi important, ce qui est particulièrement inhabituel, pour ce concours de la Bibliothèque Saint-Laurent?

Les quatre projets finalistes avaient des approches, bien que divergentes, plutôt axées sur les critères de développement durable. Le jury a statué « tous atteignent les points pour la certification « LEED Or ». L’équipe ACDF a orienté sa conception sur la notion de compacité, un principe de base du développement durable résultant en une architecture minimaliste et élégante. L’équipe Chevalier Morales / FABG a proposé un concept de double enveloppe destiné à répondre à une série d’avantages environnementaux et sociaux. Un accent particulier était mis sur la relation avec la forêt pour des raisons esthétiques, mais également pour fournir et contrôler la lumière naturelle tout au long de la journée. Cela devait assurer une ambiance paisible et un confort de lecture. Cette équipe a également déterminé la position du bâtiment de façon à préserver les arbres existants sur le site. Les deux équipes Provencher Roy / Anne Carrier et Cardinal Hardy / Labonté Marcil / Éric Pelletier n’ont pas adopté de stratégie de conception globale ou englobante de l’environnement ou de développement durable. Elles ont plutôt fait l’énumération des différentes technologies incluses dans leur proposition. Le consortium lauréat, Cardinal Hardy / Labonté Marcil / Éric Pelletier, a proposé une structure monumentale qui satisfait un critère important du programme, soit la visibilité. Pourtant, à la lecture des planches et en considérant l’emphase mise sur les vues depuis le boisé, soit du côté opposé au boulevard Thimmens, il ne pouvait être évident d’apprécier le rôle de cette monumentalité précisément par qu’il s’agit d’un retournement de façade. Du côté boulevard, il s’agit par contre d’une porte imposante qui, en définitive n’est pas différente des concepts monumentaux que l’on retrouve dans la plupart des stratégies formelles de projets de concours. »

Pour lire la suite de l’éditorial…

Pour consulter la fiche du concours…

(Source: Jean-Pierre Chupin, Ph.D., Professeur titulaire, Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture et Co-directeur scientifique du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.E.A.P) à l’École d’architecture de l’Université de Montréal)

Marc-André Carignan, b.arch.,
Chroniqueur en architecture et design urbain
Kollectif (section D'ici et d'ailleurs)

En savoir plus sur Marc-André

Crédit photo: Marose Photo
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *