Source :
Maria Cook, gestionnaire | Communications et activités de sensibilisation | Institut royal d’architecture du Canada
Photo :
Proposition pour le Monument commémoratif aux victimes du communisme | Abstrakt Studio
 

L’IRAC félicite les changements aux Monument national aux victimes du communisme

Extrait du communiqué de presse :

« OTTAWA, le 17 décembre 2015 : L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) accueille avec soulagement l’annonce faite aujourd’hui par la ministre de Patrimoine canadien, Mélanie Joly, selon laquelle le Monument commémoratif aux victimes du communisme ne sera pas érigé à proximité de la Cour suprême du Canada, sur la rue Wellington.

« C’est une bonne nouvelle que le gouvernement du Canada ait décidé de respecter La vision et le plan à long terme (VPLT) pour les cités parlementaire et judiciaire », a déclaré le président élu de l’IRAC, Allan Teramura, FRAIC.

Ces cités sont le fruit d’une série de plans de design urbain depuis près d’un siècle et ces plans ont été élaborés par des architectes, des urbanistes et des architectes paysagistes parmi les plus talentueux du Canada. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de l’Institut royal d’architecture du Canada…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *