LETTRE OUVERTE – Centre d'écologie urbaine de Montréal (CÉUM) – "Les toits végétalisés au Québec et leur conformité au Code national du bâtiment"

De la part d’Owen Rose, architecte chez Rose architecture et président du Centre d’écologie urbaine de Montréal:

Extrait de la lettre ouverte:

« Les toits végétalisés au Québec et leur conformité au Code national du bâtiment
Montréal, 9 juillet 2014

La présente s’adresse à la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) pour souligner l’importance des toits végétalisés comme stratégie de développement durable dans l’environnement bâti. Depuis des années, les organisations signataires de cette lettre – le Centre d’écologie urbaine de Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Montréal, la Société québécoise de phytotechnologie et la Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada – travaillent de concert pour faire avancer la cause des toits végétalisés au Québec. Elles ont mis en œuvre plusieurs initiatives et s’entendent toutes sur les mêmes bienfaits offerts par les toits végétalisés.

Depuis 2004, le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) s’est mis à étudier l’implantation des toits végétalisés au Québec. Nous avons commencé nos recherches avec la publication de « Toitures vertes à la montréalaise : rapport de recherche sur l’implantation des toits verts à Montréal » publiée en 2005. Dans la même année, nous avons réalisé notre projet pilote de toit végétalisé sur un duplex existant au centre-ville de Montréal. Le projet pilote a réuni une vingtaine de collaborateurs afin de partager des connaissances et d’assurer sa bonne réalisation. Parmi les collaborateurs, il y avait deux membres du Service de sécurité incendie de Montréal, un ingénieur en structure, des chercheurs du Conseil national de recherches du Canada, un représentant de la Ville de Montréal, des architectes paysagiste, des urbanistes, des représentants techniques de deux fournisseurs de systèmes de toits végétalisés, des agronomes, un entrepreneur général, un couvreur et des architectes. Après la réalisation du projet pilote, le Centre a publié Projet-pilote de toit vert : démarche d’une construction écologique également en 2005.

[…]

Les signataires de cette lettre :

Owen Rose, architecte
Membre du CA, Centre d’écologie urbaine de Montréal
Membre du CA, Conseil régional de l’environnement de Montréal

Coralie Deny, directrice générale
Conseil régional de l’environnement de Montréal

Julie Rocheleau, directrice générale
Centre d’écologie urbaine de Montréal

Michel Rousseau, architecte paysagiste
Président du CA, Société québécoise de phytotechnologie

Louis-Philip Bolduc, ingénieur
Président du CA, Section du Québec du Conseil du bâtiment durable du Canada »

Pour lire la version complète de la lettre ouverte…

Pour visiter le site internet du Centre d’écologie urbaine de Montréal…

 

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *