Source :
Bureau du design de la Ville de Montréal
Photo :
Marie-Josée Lacroix, commmissaire au design, cheffe d'équipe au Bureau du design, Service du développement économique, Ville de Montréal (de 1991 à 2021) | Crédit photo : Mathieu Rivard
 

Lettre et hommage à Marie-Josée Lacroix + Poste de chef(fe) d’équipe à pourvoir

Annonce :

« Chère communauté du design : merci !
Lettre d’une pionnière et visionnaire, Marie-Josée Lacroix

Alors que tout était à faire, elle a ouvert la voie et développé le secteur du design à Montréal avec une passion et une détermination sans bornes. La fondatrice et cheffe d’équipe du Bureau du design, Marie-Josée Lacroix, quitte la Ville après avoir occupé, pendant trente ans, le premier poste de commissaire au design. Dans une lettre qu’elle adresse à la communauté, à ses collègues de même qu’à ses collaborateurs du Réseau des Villes UNESCO de design, elle table sur l’importance de mettre en place des conditions optimales pour que les designers et les architectes puissent pleinement contribuer au devenir de notre ville.

Dans la foulée de cette annonce, la Ville a lancé le processus de recrutement en vue de pourvoir ce poste, sous la direction du Service du développement économique. »


Extrait de la lettre de Marie-Josée Lacroix à l’intention de la communauté du design:

« La Ville de Montréal crée en 1991, un poste inédit de commissaire au design que je sollicite et j’obtiens. Mon mandat? Développer le secteur du design à Montréal.

J’étais bien loin d’imaginer que ce travail m’animerait à ce point pendant trente ans, ni que j’aurais autant de latitude pour mener à bien et faire évoluer cette mission au sein d’une administration publique.

Étant la première à occuper cette fonction si inusitée, tout était à définir, à bâtir. Par ailleurs, le défi était de perdurer et incidemment de constamment démontrer la pertinence et les retombées d’un tel investissement pour la Ville. Ainsi, au mandat initial de développement sectoriel s’est ajouté l’objectif d’amener la Ville à devenir elle-même une cliente exemplaire en design et en architecture. Développer une culture du design, ou plutôt une culture de la qualité en design est avant tout une affaire de temps et d’équipe. Et les deux ont été au rendez-vous.

Durant toutes ces années, j’ai croisé des gestionnaires et des élus exceptionnels qui m’ont permis de sortir des rangs, d’initier et de risquer. Sans leur confiance, rien de ce qui a été fait n’aurait eu lieu. Je leur en suis très reconnaissante. J’ai aussi eu le privilège d’être entourée de proches collaborateurs avec qui j’ai eu envie de rêver, de défendre et de réaliser des projets, année après année.

L’équipe du Bureau et le noyau de consultants externes qui nous accompagnent au fil des ans, sont certainement celles et ceux sur qui reposent depuis toujours le dynamisme et la crédibilité du Bureau, et mon plaisir inlassable pour ce travail. Au cœur de cette aventure, il y a aussi eu pendant vingt ans une indispensable complice, Béatrice Carabin autour de qui le Bureau du design s’est édifié. À tous et à toutes, je vous dois beaucoup. »

Pour lire la suite de la lettre…


Hommage à Marie-Josée Lacroix de Martin Houle, architecte MIRAC et directeur-fondateur de Kollectif :

Chère Marie-Josée,

J’avais entendu des rumeurs de ton départ éventuel et honnêtement, je croyais que cela se ferait plus tard que tôt dans l’année.

Femme de vision, femme de front et femme de coeur, tu as été une marraine extraordinaire pour l’ensemble de la communauté du design non seulement à Montréal, mais au Québec, au Canada et même à l’international.

Lorsque j’ai parti Kollectif en 2006 au même moment de l’annonce officielle de la désignation Montréal Ville UNESCO de design, tu m’as pris sous ton aile et as permis à Kollectif de prendre son propre envol sous tes conseils bienveillants.

Je te dois tellement Marie : tu vas me manquer.

La communauté du design te doit tellement aussi : tu vas lui manquer également.

Professionnellement, ce qui me rassure dans cette annonce, c’est l’ampleur du lègue public et humain que tu laisses avec la composition de l’équipe actuelle du Bureau du design – nul doute que nous sommes entre très bonnes mains avec Caroline, Sylvie, Emeric et Patrick.

Personnellement, ce qui me console, c’est que tu pars pour profiter de la vie avec Philippe alors que l’énergie y est, que la santé y est. J’ai tellement hâte de te revoir, de pouvoir te serrer dans mes bras et de te poser simplement la question : « Pis, comment était la vue sur le fleuve aujourd’hui? »

Au nom de Grégory, Marc-André et moi-même, prends soin de toi ma chère et merci pour tout, tout, tout.

Martin


Pour visiter le site internet du Bureau du design de la Ville de Montréal…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *