LAURÉATS – Festival des Architectures Vives (Montpellier) – "Une équipe de l'École d'architecture de Québec remporte un prix pour une deuxième année consécutive!"

Suivant Collectif PLUX.5, lauréats  du Grand Prix l’année dernière au Festival des Architectures Vives de Montpellier (FAV), c’est maintenant au tour du collectif de la Fourchette de remporter la mention spéciale du jury en 2012.

Extrait du communiqué de presse:

« Le collectif de la Fourchette remporte la mention spéciale du jury
au Festival des Architectures Vives à Montpellier en France

Québec, le 19 juin 2012 – Le collectif de la Fourchette, un regroupement formé d’Émilie Benoît-Beaulé, Alexandre Boulianne, Jean-François Laroche et Éric Lizotte, quatre étudiants à la maîtrise de l’École d’architecture de l’Université Laval, a remporté la mention spéciale décernée par le jury, pour le projet Première neige au Festival des Architectures Vives (FAV) qui se déroulait du 13 au 17 juin à Montpellier.

C’est à l’issu d’un concours à l’intérieur de l’école d’architecture de l’Université Laval, que le projet du collectif de la Fourchette, intitulé Première neige, a été sélectionné parmi une vingtaine d’installations originales pour aller représenter l’école au FAV. Plusieurs mois plus tard, la rafraîchissante installation du collectif est réalisée et appréciée par un peu plus de 8000 visiteurs. Parmi 10 autres projets conçus par des professionnels du monde entier, l’installation étudiante est décrite comme étant le « coup de coeur » du jury en remportant la mention spéciale. La surprenante réalisation Première neige est réalisée dans le but de recréer le changement de luminosité et de matérialité qu’occasionne une première neige en sol québécois. L’installation est fabriquée à partir des matériaux qui composent le populaire abri temporaire pour voiture : une structure en acier galvanisée recouverte d’une toile de fabrene blanche.

Pour une 7e année consécutive, le Festival des Architectures Vives invitait des équipes composées de jeunes architectes à réaliser des interventions conçues autour du thème de la surprise. Chaque réalisation était installée dans la cour d’hôtels particuliers, proposant ainsi un parcours dans la ville de Montpellier. L’objectif était de faire vivre l’architecture hors de ses lieux d’exposition habituels afin de créer un rapport de proximité avec un large public. « Ce fût une occasion géniale pour nous d’aller au-delà des dessins d’architecte qui décrivent habituellement nos projets à l’école et de réaliser un premier projet concret, qui se touche et qui se vit», a indiqué Émilie Benoît-Beaulé. « Nous sommes fiers d’avoir pu représenter la relève architecturale québécoise dans un festival de renommée internationale », renchérit Jean-François Laroche. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet du collectif de la Fourchette…

Pour visiter le site internet du Festival des Architectures Vives…

(Source: Collectif de la Fourchette)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *