Lauréat – Concours d’architecture du Planétarium de Montréal

« Concours d’architecture du Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal
Les Muséums nature de Montréal dévoilent le nom de la firme gagnante

Montréal, le 22 mai 2009 – Les Muséums nature de Montréal sont fiers d’annoncer que la firme Cardin + Ramirez & Associés architectes a été choisie par le jury de sélection dans le cadre du concours d’architecture, le 21 mai. Le visuel et la maquette du projet lauréat seront présentés officiellement au cours des prochaines semaines, quand la recommandation du jury aura été entérinée par le comité exécutif et le conseil municipal de la Ville de Montréal.

Parmi les cinq concepts proposés, le choix final s’est arrêté sur celui de la firme Cardin + Ramirez et Associés, Architectes.  « Le projet lauréat allie innovation, audace, efficacité énergétique en plus d’offrir une immersion qui nous fera vivre l’expérience de la nature. Par ailleurs, l’architecture du bâtiment s’intègre parfaitement au site et le volet environnemental solide du projet permettra d’assurer la certification LEED Platine du futur Planétarium. Tous ces critères correspondent aux valeurs des Muséums nature inscrites dans un manifeste rédigé par les employés il y a quelques mois déjà », explique le président du jury et directeur général de Muséums nature de Montréal, M. Charles-Mathieu Brunelle.

Fondée  en  1991, la firme gagnante s’est associée à Ædifica_Architecture + DesignSNC  LavalinDupras  Ledoux  ingénieurs,  ainsi  qu’à Fauteux et Associés  Architectes  Paysagistes dans le cadre de la deuxième et dernière étape   du  concours  d’architecture  de  portée  internationale.  L’équipe interdisciplinaire,   dont   certains  membres  sont  des  spécialistes  en certification   LEED  au  Québec,  présente  un  intérêt  marqué  pour  des constructions  favorisant  les  énergies  renouvelables et le développement durable.

Les concepts architecturaux ont été évalués en fonction de six critères : l’approche environnementale innovatrice et la qualité de l’intégration des crédits LEED retenus; l’originalité du concept muséal dans une vision de pérennité de l’ensemble architectural; la qualité de l’expérience des espaces intérieurs dans le respect du Programme fonctionnel et technique; la cohérence de la solution en regard des exigences du programme; le respect du budget et la qualité de l’équipe.

Ouverture officielle prévue en 2012

À la suite de l’attribution du contrat de services professionnels en architecture et ingénierie, la firme lauréate aura le mandat de compléter les plans et devis d’ici le printemps 2010. Le début de la construction est prévu au cours de l’été de la même année et l’ouverture officielle se fera en 2012.

Soulignons que 62 firmes ont déposé une proposition dans le cadre de la première étape de ce concours d’architecture d’envergure internationale. À la mi-janvier, le jury composé de 10 membres provenant de différents horizons et d’un peu partout en Amérique du Nord a sélectionné, parmi les projets soumis de façon anonyme, ceux des firmes Atelier Big City et L’ŒUF; Cardin + Ramirez & Associés architectes; Chevalier Morales architectes; Croft Pelletier architectes et Saucier + Perrotte architectes. Dans le cadre de la deuxième étape du concours, ce même jury a sélectionné le lauréat parmi les projets élaborés par les firmes finalistes.

Le nouveau Planétarium est un projet réunissant les trois paliers de gouvernement et un partenaire privé, Rio Tinto Alcan. Le coût global du projet est évalué à 33 millions $.

Les Muséums enfin réunis

Le nouveau Planétarium sera construit près des autres Muséums nature dans l’Est de la métropole. Son arrivée permettra au plus grand complexe muséal en sciences de la nature au Canada de réaffirmer son leadership et de faire rayonner davantage son savoir-faire et sa créativité sur les scènes nationale et internationale.

Monsieur Charles-Mathieu Brunelle s’est dit très heureux d’avoir franchi cette étape importante, qui s’intègre dans le plan de redéploiement de Muséums nature.

« Depuis près d’un an, dans le cadre du mandat qui m’a été confié, l’équipe qui m’entoure travaille au développement d’un plan d’ensemble qui vise à mettre en valeur les attraits exceptionnels des quatre composantes de Muséums nature de Montréal.  L’annonce faite aujourd’hui se situe dans cette perspective », a commenté M. Brunelle.

À propos de Muséums nature

Les Muséums nature de Montréal, le plus important regroupement d’institutions muséales en sciences de la nature au Canada, regroupent le Biodôme, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium. Ensemble, ces institutions reçoivent annuellement près de deux millions de visiteurs, dont 600 000 jeunes et de nombreux touristes. Les Muséums nature de Montréal accompagnent l’humain pour mieux vivre la nature. »

Pour plus d’information…

Pour plus d’information sur les Muséums nature…

(Source: Nadine Fortin, Chargée de communication, Planétarium de Montréal)

Commentaires

Réal Pelletier

Je crois que le stade olympique, qui a vécu sa vie sportive utile, devrait pouvoir s’intégrer à un ensemble pouvant porter le nom de Cité des sciences de la nature, à dimension internationale.
Il y aurait moyen de vouer le stade olympique à une illustration de l’histoire, des sciences et des techniques de l’eau, par exemple, l’eau se révélant une des richesses fondamentales du Québec tout en étant valeur universelle, non moins fondamentale.
J’ai produit un exercice de réflexion à ce propos qui est de nature à vous intéresser.
Il me ferait plaisir de vous le communiquer.
Réal Pelletier

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *