Lauréat – 26e PEA de l'Ordre des architectes du Québec – "Le Prix Action remis à Guillaume Lévesque"

« Le Prix Action de l’Ordre des architectes du Québec récompense Guillaume Lévesque pour sa remarquable initiative

Montréal, le 18 janvier 2011 — L’architecte Guillaume Lévesque, chargé de projet avec les autochtones au sein de l’ONG Architectes de l’urgence Canada s’est vu décerner le Prix Action par l’Ordre des architectes du Québec pour son initiative et ses actions qui ont permis la rénovation et la construction de maisons et d’une école à Kitcisakik, en Abitibi. Son intervention a le mérite de contribuer de façon novatrice et exceptionnelle à l’amélioration des conditions de vie de cette communauté Anishnabe (Algonquine) en plus de favoriser le transfert de connaissances, la valorisation et l’autonomie des individus ainsi que le développement des compétences locales. « Guillaume Lévesque honore la profession. Il a démontré que les architectes peuvent servir une cause et s’y rallier. Au-delà des promesses, ses actions se sont traduites par des réalisations concrètes » ont souligné les membres du comité de sélection. Créé en 2009, le Prix Action récompense un architecte pour son initiative, son implication exemplaire ou des gestes significatifs qu’il a posés au cours des dernières années, profitant à la collectivité et encourageant des pratiques architecturales souhaitables. Rappelons que le premier récipiendaire de ce prix en 2009 fut l’architecte Denis Lemieux, auteur principal et coordonnateur de « Imaginer, réaliser la ville du 21e siècle » trois cahiers des bonnes pratiques en design réalisés avec la collaboration des architectes Mario Brodeur et Jacques Lachapelle.

L’engagement social d’un jeune architecte

Depuis plusieurs années, Guillaume Lévesque se démarque par sa volonté de donner à l’architecte un rôle social, voire humanitaire. En 2008, il suggère à Bernard McNamara, l’ex-président et président-fondateur d’Architectes de l’urgence Canada, ONG nouvellement créée à l’instar d’Architectes de l’urgence en France, d’intervenir à Kitcisakik. « Pour un avenir durable, je crois en l’importance d’une implication sociale et bénévole de l’architecte auprès des communautés dans le besoin. J’ai donné du temps et offert mes connaissances au service d’un peuple et ce que j’en ai retiré est infiniment plus grand ; leurs gestes au quotidien, leur complicité, leur simplicité, leur accueil chaleureux et leur façon de voir la vie m’ont fait grandir. Je suis heureux de partager cette relation privilégiée avec les quelque 40 bénévoles (architectes et stagiaires en architecture) qui ont participé à la mission jusqu’à présent. La plus grande réussite de ce projet réside, à mon avis, dans le sentiment de fierté qui anime les membres de la communauté en rapport avec leurs réalisations et leur volonté de se prendre en main et de travailler ensemble à l’amélioration de leurs conditions de vie. Ce Prix est intimement lié à leur implication et au fait qu’ils aient d’abord et avant tout été réceptifs à un tel projet. » commente le lauréat. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet des Prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec…

Pour visiter le site internet des Architectes de l’urgence du Canada…

(Source: Sylvie Champeau, Consultante en relations publiques et Productrice déléguée des Prix d’excellence en architecture)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *