Musée des beaux-arts de Montréal

Source :
Patricia Lachance | Chargée des relations médias | Musée des beaux-arts de Montréal
Photo :
DE GAUCHE À DROITE : Rafael Sottolichio, peintre; Olivier Roy, assistant à la conception sonore; Mary-Dailey Desmarais, conservatrice en chef, MBAM; Frédéric Reddy, compositeur; André Robitaille, directeur artistique, Collectif Incognito; Stéphane Aquin, directeur général, MBAM; et Joséphine Bacon, auteure | Photo : Pierre Longtin
 

La Dérive : une installation du Collectif Incognito avec la participation de Joséphine Bacon

Extrait du communiqué de presse :

« Montréal, le 8 juin 2021 – Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) dévoile La Dérive, une installation éphémère déployée sur l’avenue du Musée pour la saison estivale. Réalisée par le Collectif Incognito, elle intègre un poème de l’auteure innu Joséphine Bacon en hommage aux glaciers, dont la fonte accélérée précarise de nombreuses espèces et populations. Elle fait également écho aux expositions Écologies : ode à notre planète et Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones, actuellement à l’affiche au Musée.

Depuis 2013, l’avenue du Musée au nord de la rue Sherbrooke se transforme en aire piétonne durant l’été et le MBAM invite des créateurs à y réaliser une installation. Cette année, le Collectif Incognito propose aux promeneurs et aux visiteurs du Musée une méditation sur le fragile équilibre de la nature, à travers les mots de Joséphine Bacon, conteuse, parolière et réalisatrice, ambassadrice de la culture des Premières Nations au Québec et à l’étranger.

Bordée par les jardins de sculptures CGI et Max et Iris Stern du MBAM, l’installation forme une coulée de fragments de glaces, entremêlés des vers calligraphiés de Joséphine Bacon. Les passants peuvent s’asseoir sur l’un des blocs en forme de banquise puis, au moyen de leur appareil mobile, scanner un code QR pour écouter le poème La Dérive, récité en innu par son auteure, en français par André Robitaille et en anglais par Laurence Leboeuf. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Pour visiter le site internet du Musée des beaux-arts de Montréal…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *