Jusqu'au 14 novembre – Musée des beaux-arts de Montréal (Lab Design) – Michel Rouleau – "La tribu et l'ermite"

« Un clin d’oeil à l’été

La tribu et l’ermite
Les chaises-tentes de Michel Rouleau au Musée des beaux-arts de Montréal

Montréal, le 13 juillet 2010 ‐  Du 13 juillet au 14 novembre 2010, le Musée des beaux‐arts présente au Lab Design La tribu et l’ermite du designer montréalais Michel Rouleau. Six chaises‐tentes sont installées en rond sur une pelouse factice parsemée de fleurs artificielles. Chaque meuble se compose d’une chaise de plage en bois recouverte d’une tente faite de toile de coton au motif rayé de deux coleurs. Une bande sonore complète l’ensemble en diffusant, en alternance, des bruits qui rappellent la ville (voitures, avions, foules,…) et la campagne (grillons, vent dans les feuilles…), entrecoupés de plages de silence.  La tribu et l’ermite est une installation à la fois physique et sensorielle qui explore la relation existentielle entre l’indvidu et sa collectivité. Selon le créateur, il est ici question « d’un espace d’immersion qui tend à favoriser le recueillement et l’introspection, un lieu de rencontre pour les introvertis sociaux ! ».

Les visiteurs sont invités à se prélasser à loisir dans ces chaises‐tentes, tous les meubles présentés au Lab Design étant à la disposition du public. L’entrée à l’exposition est libre en tout temps.

Au moment où designers, artistes, architectes et artisans définissent notre environnement domestique en explorant de nouveaux territoires et en transgressant ler champ d’expertise, Michel Rouleau a choisi de s’exprimer par la création de meubles, comme d’autres travaillent la peinture ou la photographie. Formé à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris et en design industriel à l’Université de Montréal, il s’est tourné vers l’ébénisterie : les matériaux l’interpellent. De plus, il emprunte certaines techniques à la construction navale et à la couture. Le dessin et son pendant informatique, la modélisation 3D, enrichissent aussi ses projets comme l’expérimentation et la construction de maquettes en atelier. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site Web du Musée des beaux-arts de Montréal…

(Source: Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs contemporains et responsable du Lab Design et Marianne Brault, Relations publiques, réseaux sociaux, Musée des beaux-arts de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *