Galerie Dominique Bouffard

Source :
Federico Carbajal, artiste et architecte
Photo :
"Wirehead - Upside Down" (Détail / Detail) - 2017 - 46.7 x 25.4 x 61 cm / 18 x 10 x 24 " | Source: Galerie Dominique Bouffard

Invitation | Vernissage de l’exposition « Disssecting Thoughts » de l’artiste et architecte Federico Carbajal 🗓

Communiqué de presse :

« 18 mai au 18 juin, 2017 | Vernissage 18 mai, 17 h

Du 18 mai au 18 juin prochain, l’artiste d’origine mexicaine Federico Carbajal présente « Dissecting Thoughts », une exposition de sculptures fabriquées à partir de plus de 200 mètres de fils d’acier et de cuivre entrelacés. Quatre explorations distinctes composent ce corpus: Disssecting Thoughts, Bipolar Asymetries, Wireheads et Portrait Shadows.

Dans son travail précédent, on a pu voir le corps humain magnifié par des représentations 3D de différents organes. À mi-chemin entre l’objet scientifique et la pièce de joaillerie, les œuvres étaient à la fois intrigantes et séduisantes. Fidèles à son intérêt pour l’anatomie humaine, ses nouvelles recherches tentent cette fois-ci la représentation de sentiments, de pensées ou d’états d’esprit pouvant être exprimés par le visage humain, tel qu’illustré dans la série Dissecting Thoughts. Dans cette recherche, l’artiste revisite le genre du buste classique et lui rend hommage en le transposant dans l’ère actuelle.

Dans Bipolar Asymetries, des portraits bidimensionnels en fil d’acier galvanisé sont contenus dans un assemblage circulaire et transparent. Ils expriment le conflit universel de la dichotomie humaine (le bon et le mauvais, l’amour et la haine, la vie et la mort, etc.).

La série Wireheads représente quant à elle des têtes tridimensionnelles interconnectées. Dépassant la représentation figurative du sujet, l’interaction des têtes matérialise l’univers abstrait de nos esprits.

Enfin, l’installation Portrait Shadows vient compléter le corpus en amalgamant sculpture, lumière et dessins. Dans la pénombre, des faisceaux lumineux projettent au mur les ombres de deux têtes sculptées. Ainsi les dessins éphémères qui en résultent suggèrent-ils un dialogue entre les deux personnages tout en créant un lien entre les genres.

Note biographique

Né à Mexico en 1978, Federico Carbajal obtient un baccalauréat en architecture à l’Universidad Iberoamericana León en 2003. De 2006 à 2008, il poursuit ses études et complète une maîtrise en architecture à l’Université de Montréal. En 2010, sous le mentorat de l’artiste Helga Schleeh, il suit le Programme d’études dirigées au Centre d’arts visuels de Montréal. Sa première expérience avec la sculpture a lieu en 2000 à New York, où il a travaillé comme assistant du sculpteur Holton Rower, petit-fils du célèbre sculpteur Alexander Calder. Federico Carbajal travaille la sculpture depuis 2002, en parallèle de son métier d’architecte. Ses œuvres ont été exposées au Mexique, aux États-Unis et au Canada. Federico Carbajal vit et travaille actuellement à Montréal et est représenté par la Galerie Dominique Bouffard.

Heures d’ouverture: Du mercredi au vendredi : 10h à 18h – samedi et dimanche : midi à 17h »

Pour consulter le communiqué de presse original…

Pour visiter le site internet de Federico Carbajal…

Pour plus d’information à propos de « Dissecting Thoughts »…

Pour plus d’information à propos de « Flatheads »…

Pour visiter le site internet de la galerie Dominique Bouffard…

de à
Planifié E1_Architecture E2_Expositions E2_Vernissages E3_Arts Événements
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *