kollectif
Consultations publiques

 
 

Invitations – Avenir du Parc olympique de Montréal – "Consultations + Journée de réflexion"

Extrait du communiqué de presse du Gouvernement du Québec:

« L’avenir du Parc olympique : Lise Bissonnette entreprend les consultations

MONTRÉAL, le 14 sept. 2011 /CNW Telbec/ – Pour la première fois de son histoire, le devenir du Parc olympique fera l’objet d’une consultation publique qui se déploiera en plusieurs volets et se déroulera tout au long de l’automne. Mme Lise Bissonnette, présidente du comité-conseil portant sur l’avenir du Parc olympique, dont la formation avait été annoncée en mai dernier par le conseil d’administration de la Régie des installations olympiques (RIO), dirigera ces consultations qui auront lieu à Montréal et en régions.

La consultation cherchera à cerner le mieux possible les attentes des Montréalais et des Québécois à l’égard des installations olympiques situées dans le vaste quadrilatère du Parc olympique, dont le potentiel de développement est majeur, comme l’indique la diversité des investissements récents qui y ont été annoncés, notamment dans les domaines sportifs et muséaux. Le comité-conseil, dont la RIO attend la formulation d’une vision cohérente pour le futur, entend se nourrir d’abord des réflexions des citoyens. La présidente du comité-conseil a choisi d’entendre tout autant le grand public que des groupes naturellement intéressés aux orientations du Parc olympique.

L’exercice comprendra quatre volets :

  • Des consultations, menées sur invitation, auprès des milieux sportifs, d’affaires, culturels, touristiques, communautaires, patrimoniaux, éducatifs, riverains. Ces huit séances se tiendront au Stade olympique du 19 au 27 septembre 2011;
  • Des consultations publiques seront ouvertes à tous les citoyens les 15 et 16 octobre. Une inscription sera nécessaire pour y participer, le nombre de places étant limité. Outre l’accueil des commentaires et suggestions, les séances comprendront une visite des installations olympiques. Ces consultations publiques feront l’objet d’une annonce plus détaillée au début octobre. Le public pourra s’inscrire en octobre à l’adresse suivante : comité.conseil@rio.gouv.qc.ca
  • Une tournée de consultations régionales, menée par Mme Bissonnette, aura lieu au cours du mois d’octobre;
  • Un cadre de consultation électronique sera également mis en ligne en octobre. Le public pourra  y retrouver les renseignements relatifs à la consultation et y déposer des mémoires, suggestions et commentaires. Cette méthode interactive s’inscrit dans les pratiques les plus actuelles en matière de consultations publiques. La plateforme utilisée à cette fin a été éprouvée depuis 2007 dans plus d’une centaine de consultations en ligne à travers le monde.

« Le Parc olympique est une institution publique majeure, dont le devenir intéresse l’ensemble des Québécois. Je souhaite profiter d’un éclairage qui aille désormais au-delà des considérations habituelles sur son histoire mouvementée et qui le traite comme un actif et un atout », a déclaré Mme Bissonnette. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet officiel de la consultation…

Journée de réflexion sur l’avenir du Stade olympique de Montréal organisée par le Groupe de Recherche sur les Espaces Festifs (GREF):

« Suite au colloque « Les nouvelles territorialités du sport dans la ville », le GREF tiendra, le 5 octobre, une journée de réflexion sur l’avenir du Parc olympique de Montréal. Cet événement gratuit, présenté en collaboration avec le Parc olympique de Montréal, s’adresse à tous les publics : citoyens, décideurs, experts, etc. Cette journée rassemblera un panel d’experts qui réfléchira sur l’avenir du Parc olympique dans une perspective responsable, cohérente et positive. Il s’agit d’un événement dont l’organisation est indépendante de toute autre partie prenante au débat actuel. »

Pour plus d’information…

(Source: Michel Lauzon, architecte, designer urbain, directeur création, associé principal, Lemay associés architecture, design)

Présentation de Martin Houle lors du Forum des architectes intitulée « L’avenir du stade olympique, une affaire de réconciliation »:

« Madame Fotopoulos, Monsieur Bourassa, chers collègues,

Je vous avertis immédiatement, la présentation et l’exposition de ce soir n’ont pas pour objectif de passer en revue l’historique du parc olympique. Au fait, le but de mon intervention est relativement simple : susciter un intérêt de votre part sur l’avenir du parc olympique et plus particulièrement, sur celui du stade.

C’est donc une réflexion en amont que nous devons avoir avant même de pouvoir commencer à penser à le reconvertir, à le démolir ou à le laisser tel quel. La question qui tue comme on dit, est la suivante : « Voulons-nous le conserver? ». Après avoir répondu à cette question toute simple mais lourde de conséquences peut-être que nous pourrons commencer à parler de solutions et de propositions.

Tel une relation amour-haine, je suis personnellement divisé sur plusieurs aspects du stade et chaque côté lutte pour que je me fasse une opinion finale.

Premièrement, j’ai un côté nostalgique. Celui d’un jeune de 10 ans qui quitte momentanément la banlieue en compagnie de son père pour s’aventurer dans la jungle urbaine du métro de Montréal pour aller voir les Expos, nos Z’Amours : l’accueil au stade est assourdissant! Premièrement, il y a le fameux bruit de fond des systèmes de ventilation accompagné des cris des vendeurs de produits Labatt. Il y a l’odeur des hot-dogs (ou « roteux » comme mon père aime bien les appeler) qui parfume l’air et le son enthousiaste du claquement des fameux bancs jaunes pour encourager les Tim Raines, Gary Carter (récemment diagnostiqué avec une tumeur au cerveau), Andre Dawson, Pedro Martinez, Andres Galarraga et sans oublier les acrobaties de Youppi sur le terrain (qui a maintenant troqué son VTT pour une paire de patins)

Mon côté contribuable quant à lui est inquiet. Le stade est finalement payé alors on en fait quoi maintenant? Y loger une autre équipe sportive? À moins que Montréal ne se découvre une nouvelle passion pour le cricket, il n’y aura ni équipe de baseball, de football ou de soccer qui va s’y installer. Ahhh mais c’est vrai, le stade accueille des shows de « Monster Truck », une finale de Coupe Grey de temps en temps et quelques salons, notamment le Salon des animaux compagnies. Combien coûte-t-il par année à entretenir? Combien va coûter le nouveau toit? Pour que le stade devienne quoi au juste? Un stade vide avec un nouveau toit? Combien, combien, combien….

Alors la question des coûts fait aussi appel à mon côté architecte… »

Pour lire la suite…

(Crédit photo: Martin Houle)

Marc-André Carignan, b.arch.,
Chroniqueur en architecture et design urbain
Kollectif (section D'ici et d'ailleurs)

En savoir plus sur Marc-André

Crédit photo: Marose Photo
Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *