TABLE RONDE – Maison de l'architecture du Québec (MAQ) – "Café des Z'Architectes 01 (saison 3): les voyages forment-ils l'urbaniste?"

Communiqué de presse:

« Le Café des Z’Architectes 01 (saison 03) vous attend à la MAQ lundi 23 septembre 2013, de 18h à 20h!

Les voyages forment-ils l’urbaniste ?

Cafetiers invités :
Les architectes Carole Lévesque, Georgia Cardosi et Mazen Chemseddine, l’urbaniste Jacques Fisette.

Modérateur :
Laurent Lussier, urbaniste.

Au diable le 5 à 7, la table ronde, la conférence. Reprenons notre nouvelle formule du Café des Z’Architectes qui amorce sa troisième saison ! Ces rendez-vous décontractés donnent, à dates régulières, l’occasion d’échanger, entre amis, collègues et citoyens, comme on le ferait au bistro du coin.

Pour le Café de cette rentrée, on part en voyage à la suite de l’architecte Carole Lévesque qui expose Détours pour aller là où l’on n’a pas besoin d’être, un récit sensible de ses aventures dans un secteur de Beyrouth laissé en l’état depuis la guerre civile, Bachoura. Ce sera l’occasion d’un débat sur les enseignements et les pièges du voyage d’expert dans ces zones qu’on dit informelles.

Comment comprendre et aborder le quartier informel non-occidental? Que s’y passe-t-il exactement? Comment ça marche? A-t-il besoin de nos expertises, ou bien, au contraire, n’a-t-il pas plutôt de grandes leçons à nous donner sur l’art d’ordonner la vie sociale? Y flâner, s’y perdre, s’y abandonner, pour mieux capturer l’essence de son quotidien, n’est-ce pas le meilleur moyen de parvenir à des solutions sur mesure pour l’aider à se planifier? Ou croire cela est-ce, au contraire, céder au charme d’un pittoresque qui n’est que dans l’oeil de l’Occidental?

Car pour l’architecte voyageur comme pour l’urbaniste coopérant, la question se pose du choc des cultures. Le quartier informel moyen-oriental, à l’exemple de Bachoura et comme dans d’autres coins de la planète, s’organise spontanément, autour de règles implicites, difficiles à détecter. Les réseaux d’eau potable et d’électricité y font souvent défaut, les chats surveillent les poubelles et les habitants s’approprient librement la rue et ses trottoirs. Souvent parsemés de terrains vagues et de constructions illégales, ces secteurs abandonnés par la planification officielle questionnent et surprennent l’expert étranger. S’y devine une sorte d’urbanisme vernaculaire, qui fonctionne à sa façon. Si Carole Lévesque a tiré de ses déambulations des oeuvres artistiques personnelles, d’autres experts de la mise en forme auraient eu, peut-être, à sa place, le réflexe d’imaginer un plan d’aménagement plaqué ou des solutions importées, dont les Bachouriens n’ont peut-être nul besoin.

Bref comment s’échangent, comment dialoguent, les cultures urbaines différentes? Vers quels futurs ces quartiers anarchiques se dirigent? Que nous enseignent-ils, que peut-on leur donner? Comment questionner, que penser, des démarches de documentation en urbanisme international, aujourd’hui? Passez au Café, qu’on en discute!

En bonus! Ne ratez pas l’installation extérieure créée pour l’occasion par les activistes designers Pete & Vegas avec Émilie Gagnon, à voir devant la Maison de l’architecture, sur Saint-Antoine. Les designers se sont inspirés des façons de faire des Bachouriens dans l’espace public libanais et de l’exposition de Carole Lévesque, pour s’emparer à leur manière d’une place de stationnement… en plein coeur de Ville-Marie et du Quartier international. Réalisée dans le cadre du Parking Day du vendredi 20 septembre, l’installation sera démontée le 23 septembre à 21h30.

Arrivée : à partir de 17h40
Entrée 3 $ ou 5 $ avec une consommation
Gratuit pour les membres
Réservation recommandée

Pour informations :
Nadège Fortier
au 514-868-6691
www.maisondelarchitecture.ca« 

Pour lire le communiqué de presse intégral…

Pour visiter le site internet de la MAQ…

(Source: Nadège Fortier, Adjointe à la direction, Maison de l’architecture du Québec)

(Crédit: Bachoura. Montage photographique de Carole Lévesque.)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *