Intégrer l'agriculture aux milieux urbains

« Un projet de « fermes verticales » vise à lier un design architectural avant-gardiste aux enjeux agro-alimentaires mondiaux. Le projet, initié par Dickson Despommier, professeur à l’Université Columbia de New York, a pour objectif de faciliter la culture de fruits et légumes nécessaires pour nourrir une population mondiale croissante et de plus en plus urbaine, tout en réduisant l’empreinte écologique de l’activité agricole.

S’appuyant sur les principes de cultures sous serres, le concept vise à optimiser cette approche afin d’en multiplier les bénéfices humains et environnementaux. On vise donc une efficacité optimale, tant par une stratégie architecturale peu coûteuse que par une gestion des opérations sécuritaire ; les cultures sont faites dans des édifices bâtis en hauteur (afin de minimiser la surface au sol) et au coeur des centres urbains (afin d’en faciliter l’accès aux populations) ; de plus, ces fermes peuvent être exploitées tout au long de l’année.

Le concept a d’ailleurs rallié plusieurs étudiants et architectes qui y ont apporté leur vision. »

Pour plus d’information…

(Source: Bulletin électronique de Novae du 10 juillet 2008)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *