FORMATION – Devis de construction Canada (Section Montréal) – "Le CRCHUM: les défis et les leçons apprises"

Annonce:

« Le CRCHUM: les défis et les leçons apprises

Au Québec, les projets réalisés en partenariat public-privé (PPP) sont de plus en plus nombreux et ont un impact important sur la réalisation des infrastructures publiques et sur la pratique des architectes. Certains se demandent s’il faut s’en inquiéter. Peut-on réellement concilier design et PPP? Les architectes peuvent-ils apporter une valeur ajoutée à de tels projets d’envergure?

Considéré comme le plus important centre de recherche en santé au Québec, le CRCHUM est un bon exemple de PPP duquel nous pourrions tirer des leçons.

La réalisation de ce projet complexe a comporté des exigences sévères pour la réalisation des travaux. Dans le contexte de réalisation en mode PPP, la nature du contrat conception-construction déléguait aux concepteurs la responsabilité de la conception et de la surveillance de la construction à l’intérieur de contraintes de temps et de budget très stricts, tout en répondant aux obligations des devis de performance du CRCHUM. Un processus informel de conception intégrée s’est avéré essentiel à une coordination efficace entre les divers intervenants. Cette approche aura certainement permis de gérer les risques et de résoudre les problèmes techniques, mais aussi d’orienter les décisions de design ayant des impacts sur le projet.

Situé au carrefour de quartiers cosmopolites et historiques de Montréal, le projet du CRCHUM devait répondre à une problématique urbaine unique. La répartition des volumes sur l’emplacement est subordonnée à la présence de l’autoroute Ville-Marie et du tunnel du métro. Comme il était souhaitable de réduire les interventions dans l’emprise de ces deux ouvrages, l’approche préconisée a été d’implanter les bâtiments sur la terre ferme avec un empiétement uniquement au-dessus du tunnel du métro. Tout en répondant aux exigences contractuelles, fonctionnelles et normatives requises, le projet du CRCHUM est résolument moderne, ouvert à la communauté et intégré dans son environnement.

Cette présentation sera axée sur une mise en contexte et une description sommaire du projet, mais mettra surtout l’accent sur les leçons que nous pouvons tirer de ce processus.

Nos conférenciers :

Anik Shooner, Architecte associée et fondatrice,
MENKÈS SHOONER DAGENAIS LETOURNEUX Architectes

Convaincue que la qualité architecturale de notre environnement influe sur nos vies, la pratique d’Anik Shooner reflète son engagement envers le développement durable pleinement intégré à sa quête de l’excellence. Sa créativité, son savoir éprouvé et sa maîtrise du projet architectural caractérisent sa démarche professionnelle.

Mme Shooner a à son actif de nombreux projets d’envergure et complexes demandant un leadership exceptionnel ainsi qu’un sens aigu de l’organisation. Mentionnons au chapitre de ses réalisations les projets de la Cité multimédia phase 8, l’Agence spatiale canadienne, le siège social de Pfizer Canada, la Maison du développement durable (LEED Platine), les Pavillons Lassonde de l’École Polytechnique (LEED Or) et le Pavillon Joseph-Armand-Bombardier de l’Université de Montréal.

Attentive à l’évolution des besoins des clients, elle crée des milieux de vie stimulants, confortables et sécuritaires pour les usagers tout en réduisant l’empreinte écologique. Son savoir-faire permet une gestion optimisée des énergies, une meilleure conservation des ressources et une performance accrue des édifices.

Alan Orton, Associé principal
NFOE et associés architectes

Avec plus de 35 années d’expérience sur une multitude de projets, Alan a dirigé la conception de projets complexes dans les domaines de la science et de la technologie, des soins de la santé, de l’éducation et pour les industries pharmaceutique, biotechnologique et électronique.

Il est aujourd’hui reconnu comme expert en conception d’installations de pointe – les pavillons universitaires pour les sciences, les centres de recherche fondamentale et clinique, les centres de laboratoires de diagnostic pour la santé humaine et animale, et les complexes du développement et de la production de produits pharmaceutiques et biologiques.

Ses aptitudes en leadership et sa vision stratégique sont les facteurs clés du succès de certains des projets les plus complexes que la firme ait réalisés. L’engagement de M. Orton à livrer un produit et un service de qualité n’est égalé que par sa volonté indéfectible de surpasser les attentes du client.

Endroit:
ITHQ (Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec)
3535 rue Saint-Denis
( 6ieme étage )
Montréal, QC H2X 3P1

Quand:
Mercredi le 16 avril, 2014
de 18h00 à 20h00

Déroulement de la soirée:
18h00 Cocktail, tables d’exposants
18h45 Début de la présentation et service du repas.

Coût :
Membre DCC : 30 $
Non-membre : 40 $
Étudiant / stagiaire /technicien junior : 20 $
(taxes incluses)

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Les dîners-causeries de DCC sont maintenant admissibles comme activité de formation dirigée selon les exigences de formation continue obligatoire de l’Ordre des architectes du Québec et de l’Ordre des  ingénieurs du Québec. »

Pour s’inscrire à cette formation…

Pour plus d’information sur la Section de Montréal de Devis de Construction Canada (DCC)…

(Source: Section de Montréal – Devis de Construction Canada)

 

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *