Festival des architectures vives à Montpellier 2009 – "Éphémères curiosités"

« 4ème FESTIVAL DES ARCHITECTURES VIVES À MONTPELLIER
du 18 au 21 juin 2009
Des Architectures Vives à découvrir

Pour la quatrième année consécutive en Languedoc Roussillon, des architectures Vives vont pénétrer et s’approprier ces espaces clos que sont les cours d’hôtels particuliers de l’écusson de Montpellier.

Le Festival des Architectures Vives a pour objet la sensibilisation du grand public au large domaine de l’architecture. Il s’attache non seulement à mettre en avant le travail d’une jeune génération d’architectes, de paysagistes, d’urbanistes, de sociologues et de scénographes mais aussi à faire découvrir des territoires urbains inattendus.

Le projet que propose le Festival des Architectures Vives ici offre un parcours, sorte de découverte architecturale en coeur de ville. Ce parcours relie des hôtels particuliers et cours intérieures, qui très souvent privés ne sont pas visibles sauf pour les habitants. La ville de Montpellier compte plus de soixante dix hôtels particuliers dans l’écusson offrant une spécificité propre à son centre ville.

Les objectifs du Festival des Architectures Vives restent d’une part, ouvrir aux habitants de Montpellier, et de la région, le temps du festival ces sites emblématiques. Et d’autre part, grâce à l’intervention des équipes de créateurs présenter une oeuvre spécifique à chaque lieu et révéler une relation intime entre une architecture contemporaine et un site patrimonial.

Du 18 au 21 juin 2009, onze interventions conçues et rêvées par des architectes et des artistes viendront donc prendre possession de cours intérieures d’hôtels particuliers dans l’écusson de la ville de Montpellier.

Chaque architecture vive spécifiquement conçue pour le festival, répondra à la thématique retenue pour cette édition du Festival des Architectures Vives 2009 : éphémères curiosités. »

Pour plus d’information…

Pour visiter le site Web…

(Source: Valérie Hoareau, Association Champ Libre, Montpellier)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *