Exposition – Parisian Laundry – Kim Dorland

« Montréal, le 5 mars 2009 – L’exposition solo du peintre torontois Kim Dorland présente ses plus récents paysages et portraits dans une odeur de printemps et de peinture à l’huile, du 13 mars au 18 avril 2009.

Kim Dorland confesse qu’il est une vraie « pute » lorsqu’il parle de culture visuelle et surtout de la peinture. Il utilise une variété d’approches et de mediums pour créer des paysages et des portraits qui vibrent par la brillance de la peinture en canne et se dévoilent en une densité impressionnante de peinture à l’huile, parfois d’un pied d’épaisseur sur la surface.

Né dans la banlieue d’Alberta, Kim Dorland décrit son langage visuel comme un dialecte régional qui serait beau et problématique à la fois. Son style de peinture unique et fascinant insuffle un sens aux sujets banals et quotidiens de ses paysages. L’application et les couches de peinture évoquent le temps et la mémoire de ce que révèlent les tableaux: les fêtes nocturnes dans les buissons, les skaters dans les banlieues, les portraits de sa femme ou les débris comme des magazines de pornographie ou des bouteilles d’alcool abandonnés dans la forêt dense. Dorland nous amène dans ces lieux : son monde et la passion de la peinture.

Kim Dorland expose à travers le Canada, les Etats-Unis et l’Italie. Il a présenté des expositions individuelles de son travail à Freight and Volume, NYC, Bonelli Contemporary, Milan et Angell Gallery Toronto. Deux fois finaliste au Concours de peinture canadienne de la Banque Royale du Canada, ses oeuvres font partie de plusieurs collections, notamment The Sander Collection, Berlin, The Glenbow Museum, Calgary, Banque Royale du Canada et Banque de Montréal.

Exposition: du 13 mars au 18 avril « 

Pour plus d’information sur le Parisian Laundry…

(Source: Daniel-Joseph Chapdelaine)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *