EXPOSITION – Musée McCord – "Mimmo Jodice: Villes sublimes"

Extrait du communiqué de presse:

« MIMMO JODICE

Montréal, le 26 avril 2012 — Dans le cadre de l’exposition Villes sublimes consacrée au travail du photographe italien Mimmo Jodice et présentée l’automne prochain, le Musée McCord a invité l’artiste à réaliser une série exclusive d’images dans la métropole en mai prochain. ( www.mimmojodice.it )

Un projet unique et exclusif

L’artiste sera présent dans la métropole pour réaliser une dizaine de clichés. Le Musée McCord réalise une double première : une première exposition au Canada et un projet spécial sur Montréal.

Notes biographiques sur l’artiste

Né à Naples en 1934, Mimmo Jodice est l’un des plus importants photographes d’Italie. D’abord intéressé par la peinture et la sculpture, il découvre la photographie au début des années 60. Après une période expérimentale, Jodice explore le portrait, le nu et l’architecture. Son approche avant-gardiste et conceptuelle lui vaut d’exposer ses photos au Musée Guggenheim de New York et l’amène à côtoyer de grands artistes comme Andy Warhol, Joseph Beuys, Janis Kounellis et Robert Rauschenberg. À partir de 1970, il enseigne la photographie à l’Académie des beaux-arts de Naples et s’intéresse particulièrement aux conditions sociales des classes sociales défavorisées de sa ville natale. Cependant, l’art de Jodice n’est pas documentaire, mais revendique une entière subjectivité : « Qui voit mes photographies, voit mes pensées » dit-il. Avec le temps, Jodice se fait contemplatif, à la recherche de ses propres fantasmes et d’une beauté intemporelle. Sa photographie atteint des sommets dans la représentation de la mer, métaphore de l’infini, et des marbres antiques, qu’il photographie comme des êtres vivants et expressifs. La ville est aussi un thème central de son oeuvre, Naples étant l’archétype de toutes les autres villes photographiées.

Parcours de l’artiste

Les photographies de Mimmo Jodice ont été exposées en Europe et aux États-Unis et publiées dans plus de 30 albums. En 2010, la Maison européenne de la photographie, à Paris, lui consacrait une rétrospective et en 2011, le Musée du Louvre lui donnait carte blanche pour la création d’une exposition originale, Les Yeux du Louvre, une réflexion sur le genre du portrait. L’Italie et la France ont honoré Mimmo Jodice des plus hautes distinctions : le prix Feltrinelli en 2003 et le titre de Chevalier des arts et des lettres en 2011. La dernière exposition américaine a eu lieu à Boston, au MIT Art Centre, en 2001. Ses oeuvres font partie de collections prestigieuses de musées internationaux, notamment du Centre Canadien d’Architecture à Montréal. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour visiter le site internet de Mimmo Jodice…

Pour visiter le site internet du Musée McCord…

(Source: Emmanuel Galland, Relations médias, Musée McCord)

(Crédits photos: Mimmo Jodice)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *