Exposition – Maquettes étudiantes (Design de l'environnement de l'UQAM) – "…Parlez avec vos mains…: métro marché Rosemont"

Dans le cadre des ateliers DES 5530 et DES 5540 en Design de l’environnement de l’École de design de l’UQAM, Randy Cohen,  tuteur et associé à l’Atelier Big City,  vous invite à l’exposition des maquettes étudiantes réalisées:

« Prémisse: ‘métro marché rosemont’

Un coin de rue hyper signifiant (Rue St. Denis et Blvd. Rosemont), dans un état pitoyable, pauvrement amenagée, bouleversée par des systèmes de transport excessivement dominante, face à la montagne, porte d’entrée d’un quartier, le site du métro Rosemont semble d’avoir du potentiel importante pour la relance d’un nouveau rosemont..

Proposition: la ville en mutation

Vous êtes convié à réfléchir au réaménagement formel et thématique de ce fragment signifiant de la ville en proposant la transformation de ce secteur en espace et équipement  public significatif… avec but, d’ancrer le petite patrie de facon convaincante et contemporain sur le reseau du metro montrealais…

Il pourrait être possible d’imaginer un “parvis” approprié pour ce quartier, un équipement public à l’échelle de la ville… qui permettrait de ragréer une brêche territoriale importante dans le paysage et la structure de la ville.

Thèmes de l’exercice:

L’intérieur devient extérieur, le toît devient plancher…Paysage et architecture, souvent conçus de façon indépendante et distincte ne font plus qu’un. Le défi posé par ce projet consiste à développer des «fluidités» entre ville et paysage et entre les éléments programmatiques euxmêmes, tout en gardant un esprit innovateur et ouvert quant à la façon dont on construit notre monde…

L’occasion d’exprimer, de démontrer et de participer pleinement à la construction d’une ville meilleure est fondamentale à la force d’un projet sur ce site…

L’exercice poursuit une réflexion sur les potentiels cachés de lieux quelque peu incongrus dans la ville; il propose une réflexion sur l’interface entre le public et le privé, et sur la relation de l’intervention à l’environnement construit.

Cette étape du projet est consacrée à la recherche formelle et fonctionnelle du projet par le biais d’un travail en maquette, où les potentiels de la programmation, des typologies, des espaces publics intérieurs et extérieurs, des concepts structuraux et constructifs, ainsi qu’une réflexion sur les façades seront exploités de manière ‘plastique’. »

L’exposition aura lieu au Hall d’entrée du pavillon de design de l’UQAM jusqu’à Noël prochain.

Pour plus d’information sur l’École de design de l’UQAM…

(Source: Randy Cohen, Atelier Big City)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *