ÉLECTIONS – OAQ – "Messages des candidats à la présidence"

« Élections 2013 à l’OAQ

C’est période d’élections à l’Ordre! Cette année, deux catégories de postes sont à pourvoir: la présidence de l’Ordre et les postes d’administrateurs pour la région de Montréal. Pour vous aider à faire un choix éclairé, les candidats présenteront leurs idées via Élévation ainsi que sur le site de l’OAQ, dans la section L’Ordre. Notez que les bulletins de vote seront postés aux membres au cours du mois d’avril et la clôture du scrutin est fixée au vendredi 17 mai 2013, à 17 h. Le président et les administrateurs élus entreront en fonction immédiatement après l’assemblée générale annuelle qui se tiendra le 14 juin 2013.

Message de la candidate Nathalie Dion

La valorisation de la profession d’architecte est un objectif que nous partageons tous. Au-delà du rôle prescrit par l’Office des professions, comment pouvons-nous valoriser la profession? L’Ordre doit refléter le professionnalisme de la pratique d’architecture, mais c’est l’implication de ses membres qui en fait son dynamisme. Pour maintenir sa vitalité, l’Ordre doit assurer son renouvellement.

À la suite des accords réalisés avec les États-Unis dans les années 90, les jeunes architectes ont tourné le dos à leur ordre professionnel. En 2006, l’OAQ a jugé bon de les amener à réintégrer ses rangs et à pratiquer dans un cadre professionnel. Les membres du conseil d’administration ont décidé d’instaurer un nouvel examen reflétant la spécificité de notre pratique. Confrontées à la même problématique, toutes les associations d’architectes du Canada se sont jointes à nous, et sont convaincues qu’il s’agit d’une opportunité incroyable d’unir nos efforts et de réaliser un examen de qualité à l’image de notre profession. J’étais de la toute première équipe d’architectes qui s’est mobilisée pour mettre en œuvre ce projet et je continue d’y contribuer.

Grâce à l’Exac dont la première édition s’est tenue en 2008, près de 1 000 architectes ont joint notre Ordre, celui qui compte le plus de membres au Canada. Les jeunes diplômés, qui pendant près de dix ans s’étaient distancés de l’Ordre, permettent dorénavant ce renouvellement essentiel de notre profession. Ces jeunes membres sont impliqués et souhaitent être représentés. L’engouement que suscite la mise en candidature des deux postes d’administrateurs à Montréal témoigne d’un vent nouveau. Je suis enchantée par cette situation et elle augure bien pour l’avenir de notre profession.

Je profite de cette tribune pour souhaiter bonne chance à M. Paul-André Tétreault qui sollicite, comme moi, la présidence et à tous les candidats qui se présentent aux postes d’administrateur.

Si vous souhaitez communiquer avec moi, vous pouvez le faire en m’écrivant à n.dion@gcbdarch.com. »

Pour consulter la présentation de Nathalie Dion…

Pour visiter la page Facebook de Nathalie Dion…

« Message du candidat Paul-André Tétreault

Je sollicite une autre fois votre appui à la présidence de l’Ordre des architectes du Québec. Plus je regarde évoluer nos conditions de pratique plus je réalise que l’avenir de notre profession sera précaire. Le temps présent exige d’avoir à la présidence une personne qui pourra réunir les forces nécessaires pour contrer cette tendance et faire reconnaître la pratique de l’architecture au Québec. L’expérience acquise pendant mon parcours professionnel et mon implication à l’OAQ, à l’IRAC et à l’UIA me permettra d’accomplir ce mandat avec notoriété.

Semaine après semaine, la Commission Charbonneau nous démontre que les mécanismes d’attribution des contrats sont inappropriés. Combien de fois vous êtes‐vous demandé, en déposant une offre de services, si ce pénible exercice n’était pas qu’une simple perte de temps. Il faut que les architectes s’élèvent contre ces pratiques qui vont à l’encontre de la protection du public et qu’ils proposent au gouvernement les réformes qui s’imposent sur les appels d’offres, l’attribution des contrats et les conditions de pratique.

Le projet d’une « Politique sur l’architecture au Québec » est souhaitable, mais en ce moment, le grand défi pour la profession c’est la tendance de plus en plus inquiétante des donneurs d’ouvrage à limiter le rôle des architectes dans la conception et la réalisation des projets. Les donneurs d’ouvrages veulent que les architectes fournissent des prestations minimales avec des honoraires réduits, mais par contre, ils exigent d’eux une pleine responsabilité professionnelle et parfois plus. Il est impératif que les architectes réagissent à cette situation de façon vigoureuse. Le Fonds des architectes et l’Association des architectes en pratique privée devront être des partenaires solidaires dans cette quête à la reconnaissance de la pratique architecturale au Québec.

Deux autres communiqués vous seront transmis, mais entretemps, voici mon adresse courriel et mon compte Facebook pour les architectes qui veulent échanger et partager sur ces deux premiers thèmes.

Facebook: Paul‐André Tétreault | patetreault@hotmail.com« 

Pour consulter la présentation de Paul-André Tétreault…

Texte en format PDF…

(Source: OAQ)

 

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *