Institut royal d’architecture du Canada

Source :
Institut royal d’architecture du Canada
 

Élections fédérales 2021 | Questions aux partis + Guide de mobilisation

Annonce de l’IRAC :

« Au cours de la campagne électorale fédérale de 2021, l’IRAC cherche à nouer le dialogue avec les candidats politiques, ainsi qu’avec le public, dans une discussion sur l’importance de l’architecture et du design urbain dans la construction d’un avenir meilleur pour le Canada.

L’IRAC a préparé une série de questions pour les partis politiques sur l’environnement et les mesures contre le changement climatique, les soins de longue durée, les questions autochtones et une politique nationale d’architecture pour le Canada. Les réponses des partis seront publiées en ligne et partagées avec les membres de l’IRAC.

Le gouvernement fédéral est le plus grand propriétaire de bâtiments et de terrains au Canada. Il joue un rôle central dans l’établissement des normes les plus élevées pour l’excellence et la durabilité environnementale afin de maximiser les avantages pour les Canadiens, d’optimiser les ressources et de positionner le Canada en tant que chef de file international. Des infrastructures et des bâtiments durables, sains et attrayants représentent un investissement judicieux dans la prospérité et la qualité de vie au Canada.

Les questions posées aux partis politiques fédéraux du Canada sont incluses ci-dessous.


Les mesures contre le changement climatique, la défense de l’environnement et la durabilité

Les bâtiments restent d’importants producteurs de carbone, leur conception et leur construction offrent donc des opportunités significatives pour réduire les émissions et lutter contre le changement climatique.

Selon le rapport spécial du Groupe d’experts international sur l’évolution du climat (GIEC) (2018), des actions audacieuses seront nécessaires au cours des 12 prochaines années pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, le seuil nécessaire pour atténuer les effets les plus désastreux. De plus, le Rapport sur le climat changeant du Canada (2019) confirme que le Canada se réchauffe à deux fois la moyenne mondiale et a atteint un réchauffement moyen d’environ 1,7°C sur terre et d’environ 2,3°C dans le nord du Canada.

Concevoir des bâtiments durables, résilients et qui utilisent les ressources judicieusement (ainsi que développer l’expertise canadienne dans cette industrie en pleine croissance) est impératif pour l’avenir des Canadiens et de tous les habitants de la terre.

Questions : Quelle est votre stratégie pour accélérer radicalement la décarbonisation, renforcer la résilience et tirer parti des cobénéfices régénératifs d’investir dans le plan d’action environnemental en cours pour les Canadiens et les peuples autochtones ?

Comment exploiteriez-vous et investiriez-vous dans la capacité des architectes canadiens et d’autres pratiquants de l’environnement bâti pour faire face aux crises interdépendantes et intersectionnelles du climat, de l’équité et de la santé intergénérationnelle?

Questions autochtones 

Le gouvernement fédéral exerce un grand contrôle sur la conception et la construction des communautés des Premières nations, des Inuits et des Métis dans les réserves et ailleurs. Le logement et les infrastructures de certains établissements ont été comparés aux plus pauvres du monde et l’eau potable et la plomberie intérieure font souvent défaut, avec 51 avis de sécurité à long terme sur l’eau potable en vigueur dans 32 communautés.

Question : Quel est votre plan pour améliorer les conditions de vie des peuples autochtones et comment allez-vous accélérer la levée permanente des avis de sécurité à long terme sur la qualité de l’eau potable qui touchent toujours les peuples autochtones?

Avec les découvertes récentes des restes d’enfants sur les sites d’anciens pensionnats, les Canadiens sont de plus en plus conscients des horreurs de l’histoire coloniale de notre pays.

Question : Quel plan ferme et réalisable votre parti a-t-il pour découvrir tous les lieux de sépulture et soutenir les survivants des pensionnats indiens ?

Donner libre cours aux peuples autochtones pour planifier, concevoir et développer leurs communautés est un pas vers la réconciliation. Les projets réussis des Premières nations, des Inuits et des Métis au Canada portent sur la culture, le patrimoine, la durabilité économique et la conservation de l’environnement. Ils démontrent l’impact transformateur de l’implication des architectes et des designers autochtones et de l’inclusion de la communauté locale dans le processus de conception.

Question : Comment donnerez-vous le pouvoir de décision aux groupes autochtones et aux architectes autochtones sur leurs communautés et sur les projets où la communauté a un intérêt direct ?

Les soins de longue durée 

La COVID-19 a eu un impact dévastateur sur les résidents vulnérables des établissements de soins de longue durée du Canada. L’IRAC sait qu’une bonne conception est importante et qu’elle peut contribuer positivement à l’atténuation des infections et au contrôle des maladies, ainsi qu’à la santé globale, au mieux-être et à la dignité des résidents. Les normes de conception et les approches actuelles en matière d’hébergement et de soins pour les résidents dans les établissements de soins de longue durée doivent être fondamentalement repensées.

Questions : Quelle est votre stratégie pour améliorer l’hébergement et les soins des résidents dans les établissements de soins de longue durée (SLD) ? Comment votre parti travaillerait-il avec les provinces? Et, à quelle fin êtes-vous prêt à explorer des solutions innovantes et les pratiques exemplaires internationales dans l’exploitation et la conception des SLD ?

Une politique nationale d’architecture pour le Canada 

Des environnements bien conçus améliorent la santé, la qualité de vie et le mieux-être économique et social. Plus de 30 pays ont adopté ou développent une politique nationale d’architecture. La collectivité de l’architecture du Canada travaille actuellement sur des recommandations pour une politique nationale d’architecture en tant que guide vers l’excellence dans la conception, la construction et le développement durable. Une politique nationale d’architecture pour le Canada peut éclairer le débat public et influencer la législation. Une telle politique peut inspirer les Canadiens à créer des communautés significatives et résilientes face aux changements climatiques, à la réconciliation, à l’urbanisation rapide, au patrimoine menacé et à d’autres défis du 21e siècle.

Question : Appuyez-vous une politique nationale d’architecture et comment votre parti travaillerait-il avec les professionnels, les chefs de file de l’industrie et le public pour améliorer la qualité des bâtiments, des infrastructures et des villes du Canada ?


Les élections fédérales ont lieu le 20 septembre 2021 et nous encourageons tous les membres de l’IRAC à se faire entendre et à prendre une décision éclairée aux bureaux de scrutin.

Voici comment vous pouvez participer :

1. Questions pour les partis politiques

L’IRAC a préparé quatre questions pour les partis politiques sur :

  • Les mesures contre le changement climatique et la durabilité
  • Une politique nationale d’architecture pour le Canada
  • Les questions autochtones
  • Les soins de longue durée

Les membres de l’IRAC peuvent utiliser le résumé de l’IRAC lorsqu’ils communiquent avec des candidats ou participent à des réunions de tous les candidats

2. Contactez vos candidats

Communiquez avec les candidats de votre circonscription. Envoyez-leur les questions de l’IRAC et demandez-leur leur point de vue. Dites-leur quelles enjeux vous importent et pourquoi. Dites-leur qui vous êtes : par ex. un électeur, un architecte, un membre de l’IRAC et un propriétaire de petite entreprise. Dites-leur que vous êtes prêt à être une personne de référence s’ils ont des questions sur l’environnement bâti. Profitez de cette occasion pour nouer des relations personnelles avec les candidats qui se présentent. N’oubliez pas d’inclure l’IRAC en cc à l’adresse communications@raic.org

3. Diffusez le message par l’entremise des réseaux sociaux

Partagez le résumé de l’IRAC par l’entremise de Facebook, Twitter, LinkedIn et Instagram. N’oubliez pas d’utiliser le mot-clic #RAICvotes.

4. Rencontrez vos candidats 

Prenez rendez-vous avec vos candidats, que ce soit par l’intermédiaire de votre entreprise ou d’un groupe de membres de l’IRAC. Discutez des questions auxquelles est confronté l’environnement bâti actuellement et des moyens de promouvoir de meilleurs résultats dans la conception et la construction. Offrez vos services de consultation en tant qu’expert sur ces questions. Les candidats veulent savoir comment une question spécifique affectera leur circonscription, alors utilisez des expériences locales ou personnelles pour souligner vos points.

Rencontrez personnellement un candidat à qui vous avez fait un don ou pour lequel vous avez travaillé ou avec qui vous avez une relation. Trouvez votre député ici.

5. Participez à une assemblée publique

Participez à une assemblée publique et posez des questions. Identifiez-vous en tant qu’électeur et architecte.

6. Informez les médias

Envoyez le résumé de l’IRAC par courriel aux journalistes locaux couvrant l’élection. Dites-leur que vous êtes disponible pour une entrevue ou écrivez un article d’opinion.


Ressources électorales 

Êtes-vous inscrit pour voter? Vérifiez ICI

Trouvez votre circonscription et vos candidats ICI 

Consultez les plateformes des partis :


Pour visiter le site internet de l’Institut royal d’architecture du Canada…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *