ÉDITORIAL – Catalogue des Concours Canadiens (CCC) – "Quelle vie après la mort? Le concours pour la reconstruction de l'église Saint-Paul d'Aylmer"

Extrait de l’éditorial:

« Quelle vie après la mort ? Le concours pour la reconstruction de l’église Saint-Paul d’Aylmer
Concours d’idées pour la reconstruction et la réutilisation de l’église Saint-Paul d’Aylmer
par Nicholas Roquet

Pour consulter la fiche du concours…

Organisé en 2009 par la fabrique d’une paroisse de la ville de Gatineau, le concours d’idées en une étape pour la reconstruction et la réutilisation de l’église incendiée Saint-Paul d’Aylmer (construite en 1894) n’a attiré que neuf propositions d’architectes au Canada et a été peu diffusé hors des média de la région de l’Outaouais. Pourtant, ce concours récent est digne d’intérêt autant pour la qualité du jury (ses membres comptent trois experts de calibre national en matière de patrimoine) que pour celle des propositions primées. Surtout, les résultats offrent un regard peu commun sur l’attitude actuelle des architectes face au patrimoine ruiné : faut-il le laisser tel quel, le restaurer à son état d’origine ou profiter d’un événement catastrophique pour repenser le monument autrement ?

Heureusement relativement rare, ce type d’intervention constitue en effet un révélateur particulièrement puissant de l’évolution des approches à la conservation architecturale. Lorsque le campanile de Saint-Marc à Venise s’est subitement écroulé en 1902, l’architecte et restaurateur Luca Beltrami a prononcé cette phrase restée célèbre : « Dov’era, com’era ». À ses yeux, l’Italie n’avait alors d’autre choix que de reconstruire l’ouvrage là même où il se trouvait, en respectant à la lettre son apparence d’origine. De même, lorsque la cathédrale Notre-Dame de Québec a été détruite par le feu en 1922 (seuls les murs extérieurs sont restés debout), les architectes Raoul Chenevert et Maxime Roisin ont entrepris d’en reconstruire à l’identique le somptueux décor intérieur mis en place au XVIIIe siècle. »

Pour lire la suite de l’éditorial…

Pour consulter le Catalogue des Concours Canadiens…

(Source: Jean-Pierre Chupin, Ph.D., Professeur titulaire, Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture et Co-directeur scientifique du Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (L.E.A.P) à l’École d’architecture de l’Université de Montréal)

(Image: Projet lauréat par Brault/Lapointe Magne)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *