Catalogue des Concours Canadiens

Source :
Jean-Pierre Chupin, Ph.D., architecte MOAQ, professeur titulaire à l’École d’architecture de l’Université de Montréal, directeur de la Chaire de recherche sur les concours et les pratiques contemporaines en architecture
Photo :
Perspective extérieure de la proposition lauréate de Nathan Fisher.
 

Éditorial [Adrien Python] | Ma cabane (internationale) à l’est du Canada

Extrait de l’éditorial d’Adrien Python, publié le 19 avril 2016 :

« ÉDITORIAL pour le concours « Blur the lines – Cabin Design Challenge 2014″

Du folklore de la petite maison canadienne au concept de la cabane idéale mondiale, ce sont pas moins de 57 variations qui ont été conçues pour l’un des rares concours organisés depuis le Nouveau-Brunswick. Lancé au début de l’année 2014, par l’organisme Community Forests International (CFI), le concours Blur the lines – Cabin Design Challenge fût ouvert internationalement à tous les architectes, artistes, passionnés de nature et bricoleurs en tout genre sur le thème de la cabane idéale. Seule contraintes : dix-sept mètres carrés sur un site forestier de 235 hectares en bordure de Sussex au Nouveau-Brunswick. Pour CFI, ce concours voulait inaugurer l’établissement d’un campus d’innovation rural.

La cabane est-elle avant tout un abri, par définition indissociable de son environnement, ou se présente-t-elle comme un objet formel, dont les qualités ne se jugent que par sa conception?
Comment s’insère-t-elle dans la forêt afin de devenir le lien entre l’humain et cette dernière ? Enfin, comment retranscrire de manière tangible ces paramètres afin d’en faire un projet réaliste et réalisable tout en rationalisant ces coûts ?

Parmi les projets écartés de la sélection finale, plusieurs affichèrent un parti relativement clair évoquant tour à tour : l’osmose avec la nature, l’ingéniosité technique, les préceptes ancestraux, la rationalité, etc. Mais certaines de ces orientations ont peut-être pris le pas sur d’autres aspects jugés importants. La proposition d’Alessandro Cascone & Luca Preziosa, par exemple, est très orientée sur la composition de la forêt et la mise à contribution des sens. Il en résulte une construction multiétagée à l’apparence complexe dont l’aspect constructif est moins développé. À l’inverse, le projet « Wrap it Up » de Kyle Reckling & Kevin Jele se révèle un modèle de rationalité, développé selon les dimensions des matériaux standards, mais qui ne nous en apprend finalement trop peu sur ce peut être la cabane aujourd’hui en dépit d’un budget et de schémas détaillés, prêts à construire, mais sans rapport à la forêt, telle une cabane en kit à l’implantation libre. Les mêmes remarques s’appliquent à « Helios Cabin », de Nizar Neruda où le contexte est cette fois littéralement évacué des représentations graphiques. Certains projets, comme les sphères de Jean C. I. Wang, semblèrent aboutis, en adéquation avec un contexte forestier, mais pas sans prendre en compte le contexte géographique canadien et ses hivers rigoureux. »

Pour lire la suite de l’éditorial…

Pour consulter la fiche de projet du « Blur the lines – Cabin Design Challenge 2014″…

Pour visiter le site internet du Catalogue des Concours Canadiens…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *