DIVULGATION – Pont Champlain – "Rapport du groupe de travail conjoint entre Transport Canada et la Ville de Montréal"

Bonjour à tous,

L’Ordre des architectes du Québec (OAQ) vient de rendre public le fameux rapport du groupe de travail composé de Transport Canada et de la Ville de Montréal (Bureau du design). Ce document, très bien fait, vous permet notamment de comparer les avantages et les inconvénients des options suivantes:

Option #1: PPP intégrant une mise en compétition;
Option #2: PPP avec directives architecturales;
Option #3: Concours multidisciplinaire suivi du PPP.

Nous savons tous que c’est l’option #2 qui a finalement été adoptée par Transport Canada. Le document contient également:

– La portée des travaux;
– L’état d’avancement du projet;
– Le processus d’approvisionnement du projet;
– La démarche pour assurer la qualité architecturale avec notamment un calendrier des trois différentes options mentionnées précédemment (avant l’annonce de 2018);

Je vous invite donc à lire très attentivement ce document, à le commenter et surtout, à le partager!

Bonne lecture,

Martin Houle, architecte
Directeur-fondateur, Kollectif et co-organisateur de la pétition pour l’organisation d’un concours international d’architecture pour le pont Champlain

Annonce:

« 5 décembre 2013
Pont Champlain : le rapport du groupe de travail

Le nouvel échéancier du gouvernement fédéral pour la construction d’un nouveau pont sur le Saint-Laurent – quatre ans au lieu de sept – est-il réaliste? Au moment où plusieurs questionnent la faisabilité du resserrement des délais et les éventuelles conséquences sur la qualité de l’ouvrage, l’Ordre des architectes rend disponible le rapport du groupe de travail conjoint de la Ville de Montréal et de Transports Canada, qui permettra d’apporter un éclairage supplémentaire à ce sujet.

Dans ce rapport, on peut ainsi consulter les différentes étapes et la durée qui étaient considérées comme nécessaires avant la promesse récente du ministre Denis Lebel quant à l’achèvement de la structure pour 2018. Trois scénarios étaient étudiés, mais tous s’articulaient autour d’un horizon de sept ans, soit la réalisation d’un pont pour 2021.

À la demande de la Ville de Montréal et de Transports Canada, l’Ordre a activement participé aux travaux du groupe au cours de l’été, en fonction du calendrier fourni par Transports Canada. Il a ainsi démontré qu’un concours international d’architecture et d’ingénierie était possible dans les délais imposés. L’Ordre était prêt à travailler de nouveau avec les responsables du projet pour adapter le calendrier d’un concours aux nouvelles contraintes de temps. Un concept réalisable dans des délais réduits aurait même pu être une des conditions du concours.

Notez que le document ne contient ni conclusions, ni recommandations puisque les deux parties en cause se réservaient la possibilité d’émettre une opinion divergente. Les élus de Montréal ont entériné le rapport et réitéré le 30 octobre dernier – avant les élections municipales du 3 novembre – le souhait que la conception du pont soit réalisée dans le cadre d’un concours d’architecture et d’ingénierie. »

Pour consulter l’annonce originale…

Pour consulter le rapport…

(Source: Ordre des architectes du Québec)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *