Gouvernement du Québec

 

Dévoilement de la première Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire + Réactions diverses

Extrait du communiqué de presse du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et du ministère de la Culture et des Communications :

« SAGUENAY, QC, le 6 juin 2022 /CNW Telbec/ – La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, et la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, sont fières de présenter la première Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire.

Le gouvernement propose ainsi une vision stratégique réfléchie et ambitieuse, qui marque un pas historique dans la modernisation des pratiques en architecture et en aménagement du territoire. En plus de favoriser les meilleures pratiques, cette vision mise sur un développement durable de notre aménagement et une culture de la qualité en matière d’architecture. Il sera ainsi plus facile d’innover dans nos façons de bâtir, de transformer nos espaces urbains en milieux de vie attractifs, de faciliter un meilleur accès à la nature ainsi qu’à nos cours d’eau et de développer notre plein potentiel dans une perspective de durabilité.

La Politique nationale s’articule autour d’une vision stratégique et de quatre axes (voir annexe) :

  1. Des milieux de vie de qualité qui répondent aux besoins de la population;
  2. Un aménagement qui préserve et met en valeur les milieux naturels et le territoire agricole;
  3. Des communautés dynamiques et authentiques partout au Québec;
  4. Un plus grand souci du territoire et de l’architecture dans l’action publique.

C’est en s’appuyant sur cette base solide que le gouvernement pourra déterminer, en collaboration avec le milieu, les moyens législatifs, réglementaires et financiers qui nous permettront de concrétiser cette vision. Le gouvernement déposera ainsi rapidement un plan de mise en œuvre qui contribuera à coordonner les actions des ministères, des municipalités, des MRC et des groupes de la société civile, pour s’assurer de relever les défis d’un aménagement durable du territoire.

Au total, près de 4 500 personnes ont participé aux différentes activités de consultation en aménagement du territoire, comprenant le milieu municipal, la société civile, des scientifiques, des chercheurs ainsi que des membres, représentants et représentantes des Premières Nations et des Inuits. En matière d’architecture, des réflexions ont été menées par le milieu, notamment par l’Ordre des architectes du Québec, qui a réalisé une tournée de conversations publiques dans 13 grandes villes du Québec. Les travaux ont aussi été appuyés par des spécialistes issus des milieux professionnel, universitaire et municipal, ainsi que des organismes à but non lucratif des domaines du patrimoine. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…

Pour consulter la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire…

Pour plus d’information …


Extrait du communiqué de presse de l’Ordre des architectes du Québec :

« Vers un changement de culture en matière d’architecture et d’aménagement du territoire

Montréal, le 6 juin 2022 – L’Ordre des architectes du Québec (OAQ) salue la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire présentée aujourd’hui par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et la ministre de la Culture et des Communications. La vision qu’elle met de l’avant constitue un jalon décisif vers une plus grande cohérence en matière de qualité architecturale et d’aménagement du territoire au Québec.

« Cette politique marque un bris d’inertie majeur en reconnaissant l’architecture comme un facteur déterminant du mieux-être des Québécoises et des Québécois, ainsi que son rôle significatif dans la création de milieux de vie de qualité. De plus, elle confirme le lien fort entre la qualité de l’aménagement du territoire et une architecture intelligente et pertinente », souligne Pierre Corriveau, président de l’Ordre des architectes du Québec. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Extrait du communiqué de presse de l’Alliance Ariane :

« Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire: Enfin une vision en aménagement, l’heure est maintenant aux actions

Québec, le 6 juin 2022 – L’alliance ARIANE accueille positivement l’adoption par Québec de la vision stratégique de la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire (PNAAT) et de l’annonce d’un plan de mise en œuvre dont l’adoption est prévue à l’hiver 2023. Cette première étape dans l’élaboration d’un nouveau cadre d’aménagement correspond à la volonté d’élaborer une vision commune en matière d’aménagement ayant mené à la création de l’Alliance ARIANE en 2015. L’alliance attend avec impatience la publication d’un plan d’action et de mesures tangibles pour un meilleur aménagement du territoire dans toutes les régions du Québec. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Extrait du communiqué de presse de Vivre en Ville :

« POLITIQUE NATIONALE D’ARCHITECTURE ET D’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE: LES VRAIES DÉCISIONS RESTENT À PRENDRE

Québec, le 6 juin 2022 – Vivre en Ville considère adéquate la vision stratégique présentée aujourd’hui par les ministres Andrée Laforest et Nathalie Roy dans le cadre de la Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire. Le gouvernement se donne une demi-année pour convenir d’un plan de mise en œuvre en collaboration avec la société civile et le milieu municipal. Les vraies décisions restent à prendre. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Extrait du communiqué de presse du Centre d’écologie urbaine de Montréal :

« Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire : Le premier jalon d’un chantier incontournable pour le Québec

Montréal, le 7 juin 2022 – Le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) souligne les avancées proposées par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) dans la nouvelle Politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire dévoilée hier, tout en soulevant les enjeux de sa mise en oeuvre. Issue d’une vaste démarche de consultation et très attendue depuis plusieurs décennies, le CEUM est satisfait d’y retrouver un constat lucide des problématiques de développement et d’aménagement du territoire. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Extrait du communiqué de presse de l’APCHQ :

« Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire – L’APCHQ accueille favorablement la vision du gouvernement

MONTRÉALle 7 juin 2022 /CNW Telbec/ – L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) salue la vision du gouvernement derrière la Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire qui a été dévoilée hier par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, ainsi que la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy. L’Association croit que cette politique, qui énonce les grands principes qui serviront de cadre de référence pour toutes les municipalités du Québec, propose plusieurs orientations nécessaires pour aménager et bâtir durablement les milieux de vie des Québécoises et des Québécois. »

Pour lire la suite du communiqué de presse…


Extrait de la lettre d’opinion de Marc-André Carignan publiée dans La Presse :

« 8 juin 2022

Loin de la coupe aux lèvres…

Enfin ! Le gouvernement du Québec ouvre la porte à davantage de qualité et de durabilité pour notre province en dévoilant une Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement du territoire (PNAAT).

On attendait depuis longtemps un tel geste qui allait permettre au Québec de s’affirmer par son cadre bâti. Déjà dans les années 1960, le gouvernement de Daniel Johnson (père) défendait avec verve les compétences provinciales dans les domaines de l’habitation et du développement urbain. On y voyait, avec raison, des corrélations entre l’aménagement du territoire, la santé et le bien-être de la population. Mais l’intérêt à géométrie variable des équipes politiques qui se sont succédé au fil du temps n’aura jamais permis d’aboutir à une telle politique… avant aujourd’hui.

Pendant ce temps, des pays comme les Pays-Bas, la Norvège ou encore l’Écosse ont adopté des politiques de l’architecture pour affirmer leur ambition à protéger et à développer avec soin leur territoire pour en faire une fierté nationale.

Certes, ce type d’engagement ne protège aucune nation d’erreurs de parcours, mais elle circonscrit le terrain de jeu en misant sur des politiques publiques éclairées.

Le Québec veut donc jouer dans la cour des grands en déposant une telle politique nationale, qui est somme toute adéquate dans le contexte. Tous les buzzwords s’y trouvent, de « milieux de vie à échelle humaine » jusqu’à « connectivité écologique ». »

Pour lire la suite de la lettre ouverte…

 

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération