Source :
Odile Hénault et Gilles Prud'homme (Dan Hanganu Architectes)
Photo :
Dan S. Hanganu | Photo courtoisie.
 

Décès de l’architecte montréalais Dan S. Hanganu

Mise à jour 2017-10-07: Les informations concernant les funérailles de Monsieur Hanganu sont maintenant disponibles via le lien suivant.

Communiqué de presse :

« 6 octobre 2017

La communauté architecturale, famille, amis et collaborateurs sont présentement sous le choc suite à l’annonce du décès de l’architecte Dan S. Hanganu, survenu le 5 octobre 2017. Il avait 78 ans.

Établi à Montréal depuis 1970, Dan Hanganu a été le premier architecte à obtenir, en 1992, le Prix Paul-Émile Borduas, la plus haute distinction du Québec en matière d’architecture. Fait officier de l’Ordre du Canada, en 2010, et officier de l’Ordre national du Québec, en 2005, ses réalisations ont profondément changé le paysage urbain du Québec.

On lui doit, entre autres, le Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal Pointe-à-Callière (en consortium avec Provencher Roy), l’Anglicane de Lévis, l’Église Abbatiale de Saint-Benoît-du-Lac, l’École des Hautes Études Commerciales de l’Université de Montréal (en consortium avec JLP), le siège social du Cirque du Soleil, le Law Library de l’Université McGill, le Théâtre du Nouveau Monde et le Centre d’archives de Montréal BAnQ (en consortium avec Provencher Roy). Parmi ses réalisations plus récentes, on compte le Pavillon du 400e et la Bibliothèque Monique-Corriveau à Québec (en consortium avec CLC) de même que la Bibliothèque Marc-Favreau, à Montréal.

Sur le plan de l’architecture résidentielle, les bâtiments de Dan S. Hanganu ont contribué à transformer l’habitat urbain et le mode de vie des Québécois. Grande figure de l’architecture contemporaine, Dan Hanganu a influencé des générations d’architectes par sa pratique courageuse et son approche à la fois avant-gardiste et respectueuse du passé. Il laisse également un legs important par son enseignement à l’Université McGill et à l’Université de Montréal.

Pour Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière qui a travaillé avec l’architecte depuis près de 30 ans : « C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de M. Hanganu. Visionnaire, audacieux et sensible à son environnement, il laisse un héritage hors du commun pour Montréal. »

Sans jamais oublier sa Roumanie natale, Dan Hanganu a consacré toute sa vie à la poursuite d’une architecture de qualité, recherche saluée par de nombreux prix et distinctions tant au Canada que sur la scène internationale. Devenu l’une des figures les plus marquantes du Québec, il a été accompagné tout au long de sa vie par son épouse et complice, Anca Hanganu, également architecte.

Pour information, contacter :
Gilles Prud’homme, architecte
gprudhomme@hanganu.com

Cellulaire : 514 233-5415″


Pour consulter la déclaration officielle du maire de la Ville de Montréal…

Pour visiter le site internet de Dan Hanganu Architectes…

Commentaires

Pierre Lainesse

Cher Dan Sergiù,

J’ai eu la chance de trop brièvement te croiser lors de ton projet de mise aux normes de L’Anglicane à Lévis. Tu y a mis ton génie et ton énergie d’artiste en plus de ta vision humaine, roumaine, européenne et moderne .

Merci pour ce que tu as créé et laissé tout au long de ton trop bref passage sur terre.

À travers ton oeuvre, tu fais partie des éternels.

Pierre Lainesse
Vice-président d’alors du conseil d’administration de Diffusion Culturelle de Lévis

Mourad Bendjennet, architecte

Adieu mon cher Dan, tu vas nous manquer. J’aurais aimé que notre amitié dure plus longtemps. L’architecture pleure pour ton départ :'(
Reposes en paix Maître!
Toutes mes sympathies à sa famille, ses collègues et ses proches

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire