Institut royal d’architecture du Canada

Source :
Institut royal d’architecture du Canada
 

COVID-19: Mises à jour, informations et promotion et défense des intérêts

Annonce :

« Plaidoyer
*Mise à jour : 1, avril 2020

Le 18 mars 2020, l’IRAC a envoyé des lettres pressant le gouvernement d’inclure les petites, moyennes et grandes entreprises du secteur de l’architecture dans son soutien financier. Nous avons reçu un grand nombre de commentaires de nos membres qui voulaient savoir comment prêter leur voix à cette initiative et renforcer le message.

Un modèle de lettre est disponible ici

Le 24 mars 2020, l’IRAC a envoyé une lettre de suivi au gouvernement pour défendre les intérêts de ses membres et du secteur de l’architecture. Plus précisément, nous avons pressé le gouvernement de rendre immédiatement accessibles aux petites, moyennes et grandes entreprises les fonds décrits dans le plan économique pour répondre à la COVID-19.

L’impact de la COVID-19 continue de mettre en péril la viabilité de toutes les entreprises. Les conséquences sur le personnel et la prestation de services peuvent être graves pour les entreprises, en particulier celles qui disposent de ressources limitées. L’impact économique continue d’être généralisé et important.

En outre, nous avons demandé au gouvernement de reprendre le plus rapidement possible les activités habituelles dans le secteur de l’architecture et de la construction. Le secteur de l’architecture et de la construction dépend des emplois soutenus par le gouvernement et nous avons plaidé pour que les gens de ce secteur continuent à travailler.

Le 31 mars 2020, l’IRAC a envoyé une troisième lettre au ministre fédéral des Finances, exhortant le gouvernement à mettre rapidement la nouvelle subvention salariale annoncée à la disposition des architectes et des cabinets de toutes tailles.

Plus précisément, nous avons félicité le gouvernement du Canada pour l’annonce faite le 25 mars 2020 d’augmenter la subvention salariale de 10 % à 75 % et avons demandé que ce fonds soit accessible immédiatement pour faire face aux difficultés financières causées par la pandémie de COVID-19.

En attendant de plus amples détails, le gouvernement a indiqué ce qui suit :

  • Si les revenus de votre entreprise ont diminué d’au moins 30 %, vous êtes admissible.
  • Le nombre d’employés de votre entreprise ne sera pas pris en compte.
  • Les 58 700 premiers dollars que les Canadiens gagnent, jusqu’à 847 dollars par semaine, seront couverts.
  • Rétroactif au 15 mars.

Nous attendons une présentation technique du gouvernement avec de plus amples informations prochainement. vous communiquerons les détails dès que nous y aurons accès.

La semaine dernière, l’IRAC a lancé une enquête sur la COVID-19 afin de mieux comprendre les différentes expériences de nos membres durant cette crise. Jusqu’à présent, nous avons reçu les commentaires de centaines de membres. Il n’est pas surprenant que le sujet principal mentionné soit les difficultés financières pendant cette crise. Beaucoup ont déclaré avoir été contraints de recourir à des licenciements – réels ou imminents – et certains ont indiqué qu’ils étaient sur le point de fermer leurs portes s’ils ne recevaient pas de liquidités dans les prochaines semaines.

Parmi les autres sujets principaux figurent notamment l’accès à la technologie, la santé physique et mentale, le besoin d’informations précises et la reprise des projets en toute sécurité. Nous prévoyons de partager les résultats de notre enquête sur la COVID-19 avec nos membres et les parties prenantes plus tard en avril, afin de mieux répondre aux besoins du secteur de l’architecture.

Les architectes sont des prestataires de services indispensables pour les infrastructures essentielles et c’est pourquoi les entreprises doivent se maintenir à flot afin de pouvoir soutenir la reconstruction et la restructuration dès que cela sera possible en toute sécurité. Comme beaucoup d’autres entreprises canadiennes, de nombreux architectes et cabinets ont subi une perte de revenus importante en mars. Un accès rapide au financement est nécessaire pour que les employeurs puissent continuer à payer les salaires, réembaucher le personnel, protéger les emplois, augmenter les liquidités et éviter les fermetures d’entreprises.

L’impact de la COVID-19 continue de mettre en péril la viabilité de toutes les entreprises, ce que confirment des centaines de réponses à l’enquête. L’IRAC s’engage à relever les défis en cette période difficile et à soutenir la communauté du mieux qu’elle peut. Nous continuerons de défendre les intérêts des architectes et de la profession tandis que la reconstruction et la restructuration s’amorcent au fur et à mesure de l’évolution de la crise.

Nous avons appris qu’un grand nombre de nos membres se sont joints à l’effort de sensibilisation en écrivant à leur député et à leurs ministres fédéraux. Nous vous remercions de ce soutien. Notre voix collective est forte, et nous encourageons les membres de l’IRAC et les parties intéressées à continuer de prêter leur voix et de diffuser le message pour faire entendre la voix de la profession d’architecte – un secteur vital pour l’économie canadienne. Si vous continuez d’envoyer des lettres, n’hésitez pas à nous mettre en copie (info@raic.org), afin que nous puissions vous aider dans vos démarches. »

Pour plus d’information…


Pour visiter le site internet de l’Institut royal d’architecture du Canada…

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *