COUP DE COEUR – gsmprjct° – "Qasr al Hosn: Raconter Abu Dhabi à travers l'histoire de son plus ancien bâtiment"

« Qasr al Hosn
Raconter Abu Dhabi à travers l’histoire de son plus ancien bâtiment

Niché au cœur d’Abu Dhabi, un ancien palais parait minuscule aux côtés des gratte-ciel de la ville. Pourtant, le Qasr al Hosn (qasr signifiant « palais » et hosn, « fort ») a autrefois été le centre de la communauté. Au fil de l’histoire des Émirats, il a revêtu plusieurs fonctions, dont tour de guet, siège du pouvoir, maison pour la royauté et bureau gouvernemental. Bâti à l’origine pour protéger une importante source d’eau potable, c’est la première structure à avoir été construite sur l’île d’Abu Dhabi.

gsmprjct° s’est vu confier le mandat de concevoir et de construire une exposition temporaire rendant hommage à l’histoire de ce bâtiment emblématique. L’exposition faisait montre des différents usages qu’a connus le fort et des influences qu’ont eues chaque dirigeant sur son développement. Elle démontrait aussi comment les métamorphoses du Qasr al Hosn à travers les âges sont représentatives de l’évolution d’Abu Dhabi elle-même.

Deux traditions des Émirats étaient au cœur de l’exposition : l’oralité et Al Sadu. Le Sadu est une forme traditionnelle de tissage développée par les Bédouins. Classée au patrimoine culturel de l’humanité de l’UNESCO, elle est prisée pour le rôle rassembleur qu’elle joue au sein de la communauté.

À la fin de l’exposition, les visiteurs étaient invités à mêler le fil de leur expérience à l’histoire de Qasr al Hosn. À l’aide d’écrans tactiles, chaque visiteur choisissait un icone représentant Abu Dhabi. Par la suite, un tisseur professionnel, travaillant sur place avec un métier à tisser numérique, incorporait cet icone à une tapisserie Sadu. À la fin du festival, un artefact collectif fut ainsi créé, rendant hommage à l’identité culturelle d’Abu Dhabi. »

Pour visiter le site internet de gsmprjct°

(Source: Geneviève Angio-Morneau, gsmprjct°)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *