CONFÉRENCE – École d'architecture (U. de Mtl.) – "Hal Ingberg – Transparence littérale"

Annonce:

« Transparence littérale

De la transparence à l’opacité et inversement, depuis quelques années, en architecture comme en arts visuels, Hal Ingberg mène une recherche théorique et pratique originale, ancrée dans une lecture critique des espaces construits de la ville contemporaine. Cette démarche qui propose une nouvelle alliance entre l’art public et l’art urbain, caractérise les œuvres récentes de Hal Ingberg. Pensons en particulier à Buzz (2008), Katsu (2009), Papa (2010) et Papillon (2012). Cet appel à la régénération de nos expériences concrètes des lieux est aussi, à sa façon, une voie pour revenir sur les ambiguïtés de l‘architecture. Symbole d’une architecture aphasique et indifférente, le verre transfiguré par la couleur peut armer des dispositifs de présence, stimulant des relations riches et imprévisibles chez les usagers. La conférence de Hal Ingberg était prévue à l’origine le 26 novembre et a été reportée au mardi 3 décembre à 17h30. Cette présentation clôturera le cycle des conférences d’automne placé sous le signe des Traverses et controverses.

Hal Ingberg est diplômé en architecture de l’Université McGill. Il a obtenu une maîtrise en architecture du Southern California Institute of Architecture (SCI-Arc) à Los Angeles. Il a été lauréat de la résidence de Barcelone et du Prix de Rome en architecture du Canada. Son travail d’exploration a reçu l’aide du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec. Architecte, artiste, critique, Hal Ingberg est aussi un enseignant passionné. Il est actuellement professeur invité à l’École d’architecture de l’Université de Montréal.

Date
Mardi 3 décembre 2013
Débute à 17:30

Lieu
UdeM – Pavillon de la Faculté de l’aménagement
Amphithéâtre 3110
2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal, QC Canada
H3S 2H4″

Pour consulter l’annonce originale…

Pour visiter le site internet de l’École d’architecture de l’Université de Montréal…

(Source: Agnès Angers, Agente de communication, École d’architecture de l’Université de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *