Conférence – École d'architecture (U. de Mtl.) – Florent Champy (CNRS France) – "La déprofessionnalisation des architectes: Conséquences pour la pensée du projet"

« Voici de l’info à propos de la prochaine conférence :  Florent Champy, mardi 15 novembre 17h30 à l’amphithéâtre 3110.

Florent Champy, sociologue, CNRS France

La déprofessionnalisation des architectes – Conséquences pour la pensée du projet

Partant de ses travaux de recherche sociologique qui portaient sur une possible déprofessionnalisation des architectes en France, dans un contexte où leur tâche est grignotée en amont et en aval de la conception, le conférencier abordera la transformation même de la nature de l’activité conceptuelle qui caractérise l’activité professionnelle des architectes. Proposant, d’un point de vue autant sociologique que cognitif, une schématisation de la maîtrise du processus de conception où celui-ci permet de préciser le projet à partir de la forme initiale qui lui a été donnée, en prenant en compte peu à peu un ensemble de contraintes hétérogènes qu’il serait impossible de considérer toutes en même temps, jusqu’à la détermination complète de ce projet, le sociologue constate trois évolutions qui alourdissent la tâche des architectes : la bureaucratisation des contextes de travail, la normalisation de la commande du bâti et la division croissante du travail. Ce sont les conséquences de ces évolutions sur la pensée du projet qui seront abordées dans la conférence.

Florent Champy est sociologue, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique en France (CNRS), chercheur au Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA) de l’École des hautes études de sciences sociales (EHESS). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les professions, accordant une grande part de son intérêt de chercheur à la profession des architectes. Mentionnons : Nouvelle théorie sociologique des professions, PUF (2011), La sociologie des professions, PUF (2009), Sociologie de l’architecture, La Découverte (2001) et Les architectes et la commande publique, PUF (1998).

Cette conférence est présentée dans le cadre du cycle 2011-2012 organisé par l’École d’architecture et le Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (Leap) qui présentera tout au long de l’automne Mutations pratiques – Regards croisés sur l’architecture (affiche en PDF). »

Pour visiter le site internet de l’École d’architecture de l’Université de Montréal…

(Source: Agnès Angers, École d’architecture de l’Université de Montréal)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *