CCA – Prochaine conférence dans la série "L’enseignement de…"

« Montréal, le 3 mars 2009 – Cette année, la série de conférences du CCA, L’enseignement de… est l’occasion d’explorer de nouvelles villes et leur réaction aux nouvelles conditions architecturales et mutations urbaines liées à la transformation de l’économie mondiale. L’analyse porte sur les villes de Rome, Mumbai et Niagara Falls. Ces présentations sont en version originale, les jeudis soirs à 19 h, au théâtre Paul-Desmarais; l’entrée est libre.

Rome vue par Armin Linke [5 mars]

La conférence d’Armin Linke, cinéaste et photographe installé à Milan, est consacrée à Rome. Observateur et analyste de la mondialisation et des changements sociaux, il choisit d’exposer les transformations urbaines de cette cité, qu’elles soient « naturelles » ou bâties, et évoque la complexité culturelle et la beauté de la Rome contemporaine. Deux courts métrages et des photographies d’architecture tirées des archives de l’artiste et de ses projets récents complètent la présentation. Le premier film s’attache aux envolées d’oiseaux, se déplaçant dans une incroyable chorégraphie naturelle. Croqués sur pellicule avec la ville en fond de scène, les oiseaux et le contexte urbain permettent de rendre hommage à l’architecture moderniste des films d’Antonioni. Armin Linke présente également un choix d’images extraites de ses archives photos consacrées à l’architecture, ainsi qu’un ensemble de photographies montrant l’architecture des institutions politiques italiennes installées à Rome. Linke terminera sa présentation avec un film en trois dimensions qui traite des centrales nucléaires abandonnées dans la région de Rome et partout en Italie.
[Conférence présentée en anglais]

Mumbai vue par Rahul Mehrotra [9 avril]

Rahul Mehrotra, associé à RMA Architects à Mumbai et professeur agrégé à l’école d’urbanisme et d’architecture du MIT, aux États-Unis, interprète la forme urbaine et la culture citadine actuelle de Mumbai. Ville symbole de la condition urbaine émergente en Inde, cette présentation permet de comprendre son allure grandiose et de décrypter le paysage urbain en mutation continuelle et de comprendre les rôles changeants que jouent les personnes et espaces dans cette société. Cette mégalopole – qui compte plus de 13 millions d’habitants – se compose aujourd’hui de deux entités occupant le même espace physique : la ville « statique », faite de matériaux durables tels le béton, l’acier et la brique, qui affirme son caractère imposant ; et la ville « cinétique », irréductible à une entité bidimensionnelle, qui se lit, quant à elle, comme une ville en mouvement De fait, la ville cinétique, semblable dans sa forme à un bazar, peut être perçue comme symbole de la condition urbaine émergente en Inde.
[Conférence présentée en anglais]

Niagara Falls vue par Barbara Penner [23 avril]

Les chutes Niagara ont de tout temps constitué une des plus grandes attractions touristiques en Amérique du Nord. Dès l’origine, elles ont attiré des touristes particuliers : les couples en voyage de noces. L’affiche du film Niagara, où les courbes du corps de Marilyn Monroe apparaissent en surimpression sur celles des chutes, a immortalisé leur rôle essentiel dans le paysage amoureux nord-américain. Dans les années 1960 et 1970, cette iconographie amoureuse emprunte une forme architecturale. Récemment toutefois, le destin des chutes s’est détaché de celui des autres lieux de plaisir. Devenues synonyme de kitch, les chutes Niagara sont délaissées par les nouveaux mariés qui lui préfèrent le sable et le soleil de destinations exotiques. Le photographe Alec Soth, dont les travaux constituent l’amorce de cette causerie présentée par Barbara Penner, évoque d’une manière fascinante, dans sa série NIAGARA, les ruines d’un paysage postindustriel de l’amour. Barbara Penner est chargée de cours en histoire de l’architecture à la Bartlett School of Architecture (UCL) de Londres. Elle est l’auteure d’un ouvrage à paraître intitulé Newlyweds on Tour: Honeymooning in Nineteenth-Century America (UPNE, 2009).
[Conférence présentée en anglais] »

Pour continuer la lecture du communiqué de presse officiel…

Pour consulter l’affiche de la série de conférences…

Pour plus d’information sur le Centre Canadien d’Architecture (CCA)…

(Source: Isabelle Huiban, Chef, Relations de presse, Centre Canadien d’Architecture)

Veuillez noter que les commentaires sont sujets à modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *